Transports

Laval : un minibus pour les maisons de quartier

Par Claudia Calmel, France Bleu Mayenne vendredi 21 octobre 2016 à 17:26

Le minibus des maisons de quartier
Le minibus des maisons de quartier © Radio France - Claudia Calmel

Il a été livré ce vendredi : les huit maisons de quartier lavalloises seront désormais un peu plus autonomes pour leurs déplacements.

C’est une camionnette de 9 places, entièrement recouverte de publicités. A première vue, on pourrait penser à un véhicule de société… Mais il s’agit bien du minibus désormais à disposition des 8 centres sociaux de la ville. Ils pourront l'utiliser pour leurs sorties et pour toutes leurs activités.

Un minibus obtenu grâce à un partenariat avec la société Mairie Info, basée en région parisienne. Elle a démarché des entreprises locales qui ont financé le bus, en contrepartie de la pose de publicités sur la carrosserie.

La ville de Laval n'a donc rien dépensé. Un très bon compromis pour Abderrahman Ennasri, le responsable du service vie citoyenne : il chapeaute les 8 maisons de quartier Lavalloises : «Organiser des transports, ça représente un coup. Ce minibus va nous donner une vraie plus-value pour répondre aux attentes des habitants ».

Abderrahman Ennasri, le responsable du service vie citoyenne de la ville de Laval - Radio France
Abderrahman Ennasri, le responsable du service vie citoyenne de la ville de Laval © Radio France - Claudia Calmel

« Jusqu’à maintenant, on faisait essentiellement appel à des entreprises de location. Pour vous donner une idée, on en a eu pour plus de 8000 euros rien que pour l’été dernier. »

Le coût de ce minibus et des services de la société Mairie Info est de 35.000 euros. Une somme que la ville de Laval n'a pas eu à dépenser grâce à la publicité. Chantal Grandière, l'adjointe au maire de Laval qui s'occupe de la vie de quartier : «L’été dernier, les maisons de quartier ont parcouru 30.000 km avec des minibus de location. C’est un poste qui n’est pas négligeable. Malheureusement, il y a aussi parfois des incidents, une rayure faite sur un parking ; dans ces cas de figure, le coût de la caution est de 1500 euros. Chaque année, on était contraints d’avoir de genre de frais. Avec ce minibus, les maisons de quartier feront moins appel aux loueurs. »

Chantal Grandière, l'adjointe au maire de Laval chargée de la vie de quartier - Radio France
Chantal Grandière, l'adjointe au maire de Laval chargée de la vie de quartier © Radio France - Claudia Calmel

150.000 personnes fréquentent chaque année les huit maisons de quartier de Laval.

Partager sur :