Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Municipales à Montpellier : le candidat socialiste propose la gratuité des transports pour les habitants de la métropole

-
Par , France Bleu Hérault

Le socialiste Michaël Delafosse, candidat aux élections municipales à Montpellier, propose la gratuité des transports en commun pour les habitants de la métropole. Une mesure finançable "sans augmenter les impôts des familles". Il propose un grand débat public avec les autres candidats.

La gratuité existe déjà dans d'autres villes françaises comme Dunkerque
La gratuité existe déjà dans d'autres villes françaises comme Dunkerque © Maxppp -

Montpellier, France

Les transports en commun gratuits pour tous les habitants de la métropole. C'est la proposition n°1 du socialiste Michaël Delafosse, candidat aux prochaines municipales à Montpellier. Actuellement élu de l'opposition, il évoque l'urgence climatique, la congestion automobile, les enjeux de santé, le pouvoir d'achat et la crise des centres villes.

Les autres continueront de payer

La gratuité serait réservée aux habitants des 31 communes de Montpellier Méditerranée Métropole. "Montpellier ayant une attractivité touristique et commerciale forte, il ne s’agit pas de se priver des recettes provenant de la clientèle hors Métropole. Une proposition similaire a été mise en oeuvre à Tallin en Estonie et a donné d’excellents résultats".

Pas d'augmentation d’impôts, "c'est un engagement clair"

En 2018, la billetterie et les abonnements ont rapporté 39 millions d'euros à TAM. La mesure de gratuité, qui ne serait "pas financée par l'augmentation des taux d'imposition des ménages (taxe d'habitation et taxe foncière), coûterait 24 millions d'euros. Il s'agira surtout, indique Michaël Delafosse, de faire des économies de fonctionnement, à hauteur de 15 millions d'euros, notamment sur le train de vie de la collectivité, indique Michaël Delafosse également chargé des Finances et des marchés publics au Conseil départemental de l'Hérault.

Un thème de campagne?

Michaël Delafosse veut faire de cette proposition "un grand débat public avec tous les candidats devant les Montpelliérains." En France selon lui, le droit à l’éducation fut la grande question du XIXe siècle, le droit à la santé celle du XXe et le droit à la mobilité sera celle du XXIe siècle. Aujourd'hui en France, 32 villes ont mis en place la gratuité totale des transports en commun selon l'Observatoire des villes du transport gratuit

D'où que l'on vienne, on peut les emprunter sans payer à Châteauroux, Aubagne, Niort, Dinard, Dunkerque ou Porto Vecchio. D'autres ont préféré une gratuité partielle, seulement pour une certaine catégorie de passagers, comme à Paris et à Toulouse. À son tour, Lille y pense sérieusement.

Choix de la station

France Bleu