Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le centre de Paris interdit aux voitures ce dimanche

samedi 6 octobre 2018 à 17:32 Par Nicolas Olivier, France Bleu Paris et France Bleu

Le cœur de la capitale est désormais entièrement dédié aux piétons et aux circulations douces le premier dimanche de chaque mois. Annoncée le mois dernier par la maire de Paris Anne Hidalgo, la mesure entre en application ce 7 octobre.

Les cyclistes pourront désormais profiter du centre de Paris un dimanche par mois.
Les cyclistes pourront désormais profiter du centre de Paris un dimanche par mois. © Maxppp - Jean-Baptiste Quentin

Paris, France

Les automobilistes vont devoir s'y faire. A partir du 7 octobre, ils n'auront plus accès au centre de la capitale le premier dimanche du mois entre 10h et 18h. Une interdiction qui concerne les quatre premiers arrondissements, à l'exclusion du boulevard Sébastopol et des quais hauts. 

Pour empêcher les véhicules motorisés de franchir le périmètre, des barrages filtrants seront installés. Seuls les riverains seront autorisés à passer, ainsi que les bus, les taxis, les VTC et les véhicules de livraison. La ville recommande toutefois aux automobilistes qui le peuvent de contourner l'hypercentre.

-15% de trafic à Paris depuis 4 ans

Cette mesure, promise aux Parisiennes et aux Parisiens par Anne Hidalgo en 2014, a été annoncée en septembre dernier. Elle vient compléter l'opération "Paris Respire" lancée en 2003, qui réserve déjà vingt quartiers aux piétons, vélos, rollers et autres trottinettes chaque dimanche. La mairie de Paris se targue d'avoir fait baisser le trafic automobile de 6% dans Paris intramuros en 2018, par rapport à l'an dernier. Et même de 15,8% depuis le début du mandat d'Anne Hidalgo.