Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le chantier de la voie verte Sud-Ardennes démarrera en 2020

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Après la voie verte trans-Ardennes, le département des Ardennes va construire une nouvelle voie cyclable Sud-Ardennes à partir de 2020. Le tracé, le calendrier et le financement sont validés.

Une deuxième voie verte dans les Ardennes en 2023
Une deuxième voie verte dans les Ardennes en 2023 © Radio France - Alexandre Blanc

Ardennes, France

Les travaux de la future voie verte Sud-Ardennes démarreront au dernier trimestre 2020. Ce tronçon de voie cyclable de 110 km sera connecté à la voie verte trans-Ardennes à Pont-à-Bar, entre Charleville-Mézières et Sedan. Il longera le canal des Ardennes jusqu'à Evergnicourt dans l'Aisne. 

À terme, si les chaînons manquants sont résorbés, ce nouvel itinéraire pourrait se prolonger en direction de Reims vers le Sud ou de sillonner vers l'Ouest en passant au nord de Soissons et au sud de Laon. L'objectif est d'ouvrir la voie verte Sud-Ardennes à la circulation en 2023.  

En pointillés, le tracé de la future voie verte Sud-Ardennes - Aucun(e)
En pointillés, le tracé de la future voie verte Sud-Ardennes - AF3V

Le financement de ce chantier de 13 millions d'euros est bouclé, entre le Conseil départemental des Ardennes, les communes traversées, le Conseil régional du Grand-Est, l'Etat et peut-être l'Union Européenne. Les 13 millions d'euros incluent seulement la bande de bitume. Charge aux communautés de communes de financer les équipements tels que les abris, les aires de pique-nique, les poubelles, les bornes de recharges pour vélos électriques ou les parkings.  

La communauté de communes de l'Argonne ardennaise, par exemple, a déjà prévu de réaliser une boucle cyclable supplémentaire au départ de la voie verte Sud-Ardennes afin de desservir Vouziers et le parc Argonne Découverte.  

Objectif : tourisme

Les professionnels du Sud-Ardennes sont dans l'attente de cette nouvelle infrastructure prometteuse si l'on en croit la fréquentation de l'autre véloroute ardennaise. Selon l'étude menée par le Conseil départemental, la voie verte trans-Ardennes voit passer 255 000 personnes par an (en cumulant les cinq points de comptage de l'axe) et génère 11 millions d'euros de retombées économiques.  

À Montgon, Delphine Lahaye n'a pas attendu les premiers coups de pelleteuse pour lancer son activité. En décembre 2018, elle a ouvert un gîte, les Lapinous, à 300 mètres de la future voie verte. Il ne compte pour l'instant qu'un kota, un chalet finlandais qui peut héberger 6 personnes. Mais la propriétaire des lieux compte bien se développer pour être positionnée lorsque la voie verte Sud-Ardennes entrera en service. Delphine Lahaye rêve de transformer une ancienne maison éclusière en gîte.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu