Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le code de la route a 100 ans, mais les auto-écoles ne peuvent accueillir les candidats avant le 9 juin

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le 27 mai 1921 était promulgué le "décret concernant la réglementation de l'usage des voies ouvertes à la circulation publique". C'était le premier code de la route. L'examen s'est particulièrement complexifié au fil des années. A fortiori avec la crise sanitaire.

Les auto écoles attendent le 9 juin pour les leçons de code
Les auto écoles attendent le 9 juin pour les leçons de code © Radio France - Jean-Pierre Morel

"Je pensais que c'était réouvert car les bars et les restaurants le sont". Mais Marina a dû déchanter. A 18 ans, cette jeune fille est venue dans son auto-école ce mercredi matin, malheureusement elle n'a pas pu travailler son code dans l'espace dédié. "On peut donner des leçons de conduite, mais pas installer nos élèves dans la salle qui est prévue pour ça, et pourtant nous avons espacé les chaises et tout désinfecter" se lamente Alexandra Rives qui gère "Plein Feux" à Riom. 

C'est très pénalisant pour les élèves - Alexandra Ruiz, responsable d'une auto-école

Les professionnels, et les futurs candidats, attendent donc le 9 juin avec impatience, date à laquelle ils devraient pouvoir retrouver un fonctionnement normal. Car le centenaire a subi quelques liftings. Et l'examen est devenu de plus en plus complexe au fils des années. Il comporte 40 questions. C'est toujours 5 fautes maximum. Et Il en coute 30 euros pour l'inscription, plus un éventuel forfait si vous optez pour une auto-école. Pour passer l'examen, c'est même possible plusieurs fois le même jour, il faut désormais prendre rendez-vous et se rendre à La Poste ou dans un centre agréé.

"Il y a maintenant beaucoup de choses sur l'écoconduite, la mécanique, le secourisme, et souvent à choix multiples, donc ce ne sont pas 40 mais 80 questions voir plus auxquelles il faut répondre" poursuit Alexandra Rives, "et il faut aussi penser à ceux qui n'ont pas internet à la maison, ou ceux qui ont des difficultés". Près d'un candidat sur deux échoue lors de la première tentative. L'an dernier dans le Puy-de-Dôme, 16 941 élèves ont tenté leur chance toutes présentations pour un taux de réussite de 50,95%

Les grandes dates

Mais ce qui surprend, à l'origine, c'est que le décret de 1921 demande simplement aux conducteurs de "rester maîtres de leur vitesse", une formule qui perdure jusque dans les années 1960, même si les communes peuvent prendre localement des dispositions contraignantes. 

Le Code de la route va connaître un nouveau virage à partir de 1972, cette année-là, plus de 18.000 personnes meurent sur les routes, c'est un électrochoc. De grandes mesures seront prises pour réduire ce chiffre : ceinture à l'avant, et casque pour les deux roues motorisés obligatoires en 1973, triptyque des limitations de vitesse (130, 110 et 90 km/h) en 1974, durcissement des seuils d'alcoolémie en 1983, contrôle technique en 1986, et réformes du permis en 1992 et 2003. 

La législation routière a de nouveau évolué en 2019 avec la prise en compte des EDPM (Engins de Déplacement Personnel Motorisés) comme les trottinettes électriques. La voiture autonome pourrait à nouveau venir révolutionner le code de la route dans les prochaines années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess