Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le conseil départemental "consterné" par la panne des bateaux de Manche Iles Express

vendredi 20 juillet 2018 à 10:18 Par Adrien Bossard, France Bleu Cotentin

Les élus du département sont en colère après la panne constatée sur les deux bâteaux de la compagnie Manche Iles Express. Ils sont en rade depuis samedi dernier, le trafic des passagers entre la Manche et les îles anglo-normandes est donc à l'arrêt.

Les deux bateaux de la compagnie sont en panne depuis samedi dernier.
Les deux bateaux de la compagnie sont en panne depuis samedi dernier. - Office de tourisme de Granville

Manche, France

La panne dure depuis une semaine maintenant. Les deux bateaux de la compagnie Manche Iles Express ne font plus aucune rotation entre les îles anglo-normandes et le continent. C'est plus d'un millier de personnes qui ne peut donc pas être pris en charge malgré les réservations. 

Reprise partielle du trafic samedi

Si le bateau Le Victor Hugo doit repartir ce samedi, après des essais concluants réalisés dans la semaine, en revanche, ça ne sera pas le cas pour Le Granville. "On recherche toujours d'où vient cette anomalie, explique Jean Morin, vice-président du département de la Manche, en charge des infrastructures. On a fait des examens poussés, et on n'a rien constaté d'anormal. On ne sait pas d'où vient cette présence d'eau dans l'huile moteur. En l'état, il est hors de question pour nous de reprendre les navigations sur Le Granville, avec 250 personnes à bord."

Deux bateaux pourtant remis en état pour 2,6 millions d'euros

Si l'élu ne remet pas en cause la décision de Manche Iles Express de stopper les navettes, "bien au contraire", il s'interroge en revanche sur les travaux réalisés récemment sur les deux bateaux de la compagnie. "Le Granville a subi une remise en état de fond il y a moins de deux ans. C'était cette année pour Le Victor Hugo, poursuit Jean Morin. L'électronique de bord, les sièges, les hublots, les ponts extérieurs, tout a été refait. Tout cela nous a coûté 2,6 millions d'euros."

"Quelle image nous donnons ?", Jean Morin, vice-président du département

Jean Morin ne cache pas sa colère. "On peut s'attendre, après de telles opérations, à une fiabilité absolue. Or, ce n'est pas le cas. On est consterné. C'est d'autant plus embêtant qu'on est en pleine saison. Quelle image nous donnons ?", dit-il, un brin dépité, tout en précisant que cette histoire ne restera pas sans fin. "Si on constate qu'il y a eu des malfaçons dans les travaux réalisés sur les bateaux, il y aura un recours, et éventuellement des poursuites."