Transports

Le contournement de Varennes sur Allier sur la Nationale 7 mis en service ce mercredi

Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne mercredi 21 décembre 2016 à 3:30

Plan de situation du contournement
Plan de situation du contournement - Emmanuel Moreau

Varennes sur Allier était traversé par 9000 à 15000 véhicules chaque jour. Il va désormais contourner la commune, même si l'ensemble du contournement n'a pas été réalisé, faute de moyens.

La mise en service était prévue le 20 décembre, elle a été reculée de 24 heures. Rien de bien grave, depuis le temps qu'elle se faisait attendre! Cette 2x2 voies va permettre de détourner l'essentiel du trafic de la Nationale 7 qui ne traversera plus le centre de Varennes sur Allier. Selon les périodes, 9000 à 15000 véhicules y passaient chaque jour, dont 3000 camions. Une révolution pour les riverains, débarrassés de ce flot de circulation, même si pour le moment, personne ne peut dire quel part du trafic sera déviée.

Car ces 4,8 kilomètres et les 44 millions d'€uros investis risquent de ne pas tout résoudre. Le projet d'origine prévoyait une déviation d'un peu plus de 12 kilomètres qui devait partir de la Ferté-Hauterive au Nord et contourner aussi Saint-Loup et le faubourg de Chazeuil. Les plans sont prêts mais il manque 57 millions d'€uros pour les réaliser. Les véhicules devront donc emprunter la D46 au nord et la N209 au sud, et à chaque fois deux rond-points, pour se raccorder à la Nationale 7.

Un projet de "Village Etape"

Si les habitants de Varennes devraient apprécier le changement et le calme, les commerçants eux sont inquiets. Ils sont encore nombreux à Varennes et profitent du trafic de transit de la N7, un trafic qui risque de disparaître. La ville va demander le label "Village Etape" pour conserver cette clientèle de passage.

Il restera ensuite beaucoup de travail pour que la Nationale 7 soit à une route express à 2x2 voies sur toute la traversée de l'Allier. Le seul nouveau tronçon prévu est la déviation de Villeneuve sur Allier. Les travaux de terrassement vont reprendre en février; les ouvrages d'art sont déjà construits mais rien n'avait bougé depuis plus de deux ans. Les études pour le barreau de Trévol et la déviation de Bessay vont commencer mais aucune date n'est avancée pour leur réalisation, faute de budget. Il faudra ensuite réaliser les 16 kilomètres manquant entre Varennes et Lapalisse, mais là, il faudra beaucoup de patience.