Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le département de l'Ardèche ne remettra pas ses routes à 90km/h

-
Par , , France Bleu Drôme Ardèche

L'Etat propose d'assouplir la règle des limitations de vitesse à 80 km/h. Les départements pourraient relever la vitesse sur certaines routes. En Ardèche, Laurent Ughetto, le président du conseil départemental, ne veut pas le faire. Trop coûteux, trop de contraintes et de responsabilités.

Un panneau de limitation de vitesse - Image d'illustration
Un panneau de limitation de vitesse - Image d'illustration © Radio France

Ardèche, France

Depuis juillet 2018, la vitesse est limitée à 80 km/h sur les routes du réseau secondaire. Face à la fronde provoquée par cette mesure, le gouvernement propose d'autoriser les départements à relever la vitesse à 90km/h sur certains tronçons routiers. Un texte a été voté une première fois en ce sens, mais le décret d'application n'est pas paru et faute d'accord entre sénateurs et députés, la loi sur les mobilités devra repasser devant les deux chambres à la rentrée.

Le département de l'Ardèche s'était laissé le temps de réfléchir à cette possibilité. Mais après réflexion, Laurent Ughetto, le président du conseil départemental, ne le fera pas. "Nous renonçons à nous saisir de ce dossier qui s'avère être une mascarade", explique le président du conseil.

"On nous donne soi-disant de la liberté en revenant à 90km/h sur certains itinéraires mais les contraintes, les difficultés et les responsabilités sont trop énormes !" ajoute Laurent Ughetto.

Trop cher et trop de responsabilité

Pour repasser toutes les routes ardéchoises à 90km/h, le Département estime qu'il devra mettre en place 20.000 panneaux pour un coût de six millions d'euros. 

Laurent Ughetto pointe aussi du doigt la question de la responsabilité. Il estime que la politique de sécurité routière doit être assumée au niveau national. "Si on roule à 90km/h en Ardèche, 80km/h en Drôme, ça devient vraiment n'importe quoi ! La France est une et indivisible."

"J'attends que l'État prenne ses responsabilités. Si on doit repasser à 90km/h, c'est à eux de l'annoncer et de le mettre en oeuvre", conclut l'élu.

En début de semaine, Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, a annoncé que la mesure des 80 km/h avait permis de sauver 206 vies en un an. En Ardèche, 17 personnes sont mortes sur les routes depuis le début de l'année. Il y en avait onze l'année dernière.