Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le dispositif de viabilité hivernale dans le Puy-de-Dôme

lundi 13 novembre 2017 à 17:56 Par Jean-Pierre Morel, France Bleu Pays d'Auvergne

Le dispositif de viabilité hivernale entre en vigueur du 17 novembre au 31 mars dans le Puy-de-Dôme. Le département compte 2000 kilomètres de routes à plus de 800 mètres d'altitude, soit la totalité du réseau des Pyrénées Orientales.

132 engins participent au dispositif de viabilité hivernale dans le Puy-de-Dôme
132 engins participent au dispositif de viabilité hivernale dans le Puy-de-Dôme

Clermont, Auvergne-Rhône-Alpes, France

"C'est un enjeu très important". En quelques mots, Jean-Yves Gouttebel, le président du conseil départemental du Puy-de-Dôme, a planté le décor. Un décor hivernal. "Notre département a une spécificité, nous avons 800 kilomètres de routes à plus de 800 mètres d'altitude, la viabilité hivernale est une priorité".

Le plus vaste réseau routier d'altitude en France

Pour assurer l'entretien des routes durant cette période, 350 agents sont d'astreinte chaque jour. Trois niveaux de priorités sont définis, et répertoriés sur une carte, pour dégager les principaux axes, les grandes villes, et ensuite le reste du réseau.

Une fraiseuse en action - Aucun(e)
Une fraiseuse en action

"Nous avons également un index qui permet de mesurer la rigueur de l'hiver" explique Nicolas Rousset, le directeur des routes du Puy-de-Dôme, avec par exemple 81 jours de traitement l'hiver dernier, "nous avons beaucoup travaillé également pour mieux informer les usagers". Le site internet du conseil départemental propose notamment douze webcams montrant en direct l'état des routes. Des investissements lourds.

8 millions d'euros dépensés

Afin de préserver l’environnement, le recours au sel est de plus en plus limité. De la saumure est utilisée afin de diminuer les volumes, et augmenter l'efficacité. "Nous avons utilisé 1 440 tonnes de sel l'hiver dernier, et 8 300 tonnes de pouzzolane, c'est le cas lors d'un hiver marqué par le gel plutôt que la neige, comme ce le fut l'an dernier" précise Nicolas Rousset, qui lance un appel à la vigilance auprès des usagers, à qui il demande la plus grande prudence, et des équipements adaptés, comme les pneus neige ou les chaines.

Dans le département de l'Allier, le dispositif de viabilité hivernale est actif depuis ce lundi 13 novembre. 300 agents et 63 engins sont mobilisés pour l'entretien du réseau.