Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les projets du Grand Périgueux pour développer l'utilisation du vélo dans l'agglomération

-
Par , France Bleu Périgord

Le schéma cyclable, un grand projet de développement de l'utilisation du vélo dans l'agglomération, doit être voté ce jeudi soir au conseil communautaire du Grand Périgueux. 1,2 millions d'euros devraient être investis.

La bicyclette, outil de la "vélorution"
La bicyclette, outil de la "vélorution" © Radio France - Jacques Pons

Dans dix ans, 8 à 10% des trajets dans l'agglomération se feront en vélo. C'est en tout cas ce que souhaite le Grand Périgueux. Le projet de schéma cyclable doit être voté ce jeudi 18 octobre en conseil communautaire. Il prévoit 1,2 millions d'euros pour développer l'utilisation du vélo dans Périgueux et ses alentours. 

Actuellement, cela concerne moins d'1 % des trajets (la moyenne nationale est de 3 %). Pour parvenir à une agglomération où il y a moins de voitures, et plus de vélos, le Grand Périgueux devrait construire 85 kilomètres d'itinéraires cyclables, qui s'ajouteraient aux 47 déjà existants. Cela consiste à rallonger la voie verte, créer des pistes cyclables et des voies pour les vélos sur la routes, ajouter des marquages au sol... 

1,2 millions d'euros vont être investis

"L'objectif, c'est de développer une culture vélo", estime Olivier Georgiades, président de l'association Vélorution et élu au conseil communautaire, en charge de ce schéma cyclable. "Les gens ont l'habitude d'utiliser la voiture, notamment pour les trajets domicile-travail. On aimerait que la plupart des trajets de moins de 5 kms, qui aujourd'hui se font majoritairement en voiture individuelle, se fassent en vélo"

Cela passe donc par la création d'espaces réservés aux cyclistes. "Aujourd'hui, Périgueux et son agglomération sont très peu adaptés. On a la chance d'avoir la voie verte, mais elle ne permet pas de faire tous les déplacements qu'on veut", ajoute l'élu. 

Autre axe essentiel du projet : le stationnement. Le Grand Périgueux veut augmenter le nombre d'arceaux où on peut accrocher son vélo, notamment à proximité des lieux publics et des points multimodaux, comme la gare. Des boxs sécurisés seront créés, dans la rue. Ils seront accessibles avec un cadenas ou un code. 

"On aimerait que la plupart des trajets de moins de 5 kms, qui aujourd'hui se font majoritairement en voiture individuelle, se fassent en vélo" - Olivier Georgiades, élu au Grand Périgueux

Enfin, des zones résidentielles dans l'agglomération verront leur vitesse abaissée 30 km/h pour que les vélos puissent circuler en toute sécurité. 

Un système de location de vélos

Pour ceux qui hésitent encore à investir dans une bicyclette, un système de location de vélos va être mis en place. Dès le printemps 2019, 110 vélos classiques, pliants ou à assistance électrique seront mis à disposition. 

Le système sera différent des Vélib à paris, ou des VCub à Bordeaux. Ici, on ne retirera pas son vélo à la borne pour l'utiliser quelques dizaines de minutes ou quelques heures. On louera un vélo pour une durée minimale d'un mois. 

Les tarifs seront assez avantageux. Comptez 30€ par mois pour un vélo à assistance électrique, et 300€ à l'année. Pour les vélos classiques ou pliants, ce sera 15€ par mois et 150€ à l'année. Des demi-tarifs seront pratiqués pour les moins de 26 ans, les plus de 65 ans, les demandeurs d'emploi et les abonnés Péribus. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess