Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le lancement mitigé des nouveaux Vélib'

lundi 1 janvier 2018 à 18:58 Par Nicolas Olivier, France Bleu Paris et France Bleu

Exit les vieux vélos gris de 2007. Les nouveaux Vélib' sont arrivés à Paris pour la plus grande joie de certains habitués. Mais le service est très limité car le déploiement a pris beaucoup de retard : à peine 6% des stations prévues sont installées.

Après quelques tâtonnements, ce Parisien a pu enfin enfourcher le nouveau Vélib'.
Après quelques tâtonnements, ce Parisien a pu enfin enfourcher le nouveau Vélib'. © Radio France - Nicolas Olivier

Île-de-France, France

Ils n'étaient pas nombreux à essuyer les plâtres en ce 1er janvier maussade. Une centaine de locations seulement sur la première journée, affirme Smoovengo. Guillaume en fait partie. "Je n'ai croisé personne à Vélib' aujourd'hui, je dois faire partie des rares chanceux" sourit ce jeune papa du 15e arrondissement, qui a tenu à tester les nouveaux Vélib' aux tons pastels (vert pomme pour le mécanique, bleu clair pour l'électrique), installés depuis seulement quelques heures. "Y'a une vraie satisfaction. L'assise est très confortable, le vélo est plus stable, il paraît plus robuste et en même temps il est plus léger, c'est très agréable. Une bonne surprise. Mais il faut passer quelques difficultés préalables". Confirmation avec Emmanuel (photo ci-dessus), qui a mis une dizaine de minutes à déverrouiller son premier Vélib' de nouvelle génération.

Service à minima

Le grand jour était attendu et préparé depuis neuf mois, mais le Vélib' Métropole piloté par Smoovengo est né dans la douleur. Avec un service à minima pour l'instant : seules 81 stations sont "opérationnelles" ce lundi soir à Paris, et 8 en banlieue. Et encore, toutes n'ont pas de vélos. Mais surtout les écrans des nouvelles bornes sont tous éteints : impossible de souscrire un abonnement autrement que sur internet, ou sur l'application mobile. 89 stations, c'est évidemment très loin des 300 promises initialement pour ce lancement. L'exploitant s'est engagé à en installer 1.400 d'ici trois mois dans 64 communes de la métropole, avec un rythme annoncé de "60 à 80 stations ouvertes chaque semaine". Un immense chantier.

Les nouvelles stations sont rares et leur borne ne fonctionne pas encore. - Radio France
Les nouvelles stations sont rares et leur borne ne fonctionne pas encore. © Radio France - Nicolas Olivier

Autre souci : les anciens abonnés ayant décider de transférer leur contrat n'ont toujours pas reçu leur nouvelle carte. Selon Smoovengo, ils peuvent déjà emprunter un vélo en entrant les codes reçus par e-mail directement sur le boitier du guidon. Comme ceux ayant opté pour l'abonnement sur passe Navigo.

Un manque d'information

Mais dans les stations, pas la moindre indication pour aider les utilisateurs déboussolés. Autre couac : malgré nos appels répétés, impossible de joindre par téléphone le service client toute la matinée. Les conseillers étaient aux abonnés absents, jusqu'à midi. "Il y avait une maintenance" nous dira finalement une opératrice. L'opérateur évoque "50 salariés mobilisés depuis minuit pour répondre aux premiers appels".

Sur le site internet Vélib' 2018, mauvaise surprise : la carte des stations ne s'affiche pas.

Capture d'écran du site Vélib' 2018 le 1er janvier 2018. - Aucun(e)
Capture d'écran du site Vélib' 2018 le 1er janvier 2018. -

Explication : ce site sera apparemment remplacé par www.velib-metropole.fr. Sauf qu'il faut le trouver : il n'est pas encore référencé par les moteurs de recherche. Sur la plateforme open data de la ville de Paris : les données des stations Vélib' ne sont pas actualisées. Enfin l'application mobile Vélib' (qu'il faut d'abord mettre à jour) connaît quelques ratés.

Des utilisateurs n'ont pas attendu pour se plaindre sur Twitter. Pour Andrea, une abonnée du 10e arrondissement, pas question de se déplacer à Vélib' tant que le réseau de stations ne sera pas plus dense. "Le déploiement n'est pas suffisamment homogène. Je trouve consternant qu'on n'ait aucun engagement réel et aucune visibilité sur la localisations des prochaines stations ouvertes." D'autres fustigent les nouveaux tarifs, ou les conditions d'utilisation plus strictes (notamment sur les minutes bonus). Les compensations annoncées au titre du service dégradé sont aussi jugées insuffisantes par certains habitués.

Malgré ces ratés, les nouveaux engins séduisent. Un peu de patience : Vélib' devrait être au top de sa forme pour les beaux jours.

A l'usage, un Vélib' confortable et pratique qui a tout pour séduire les Franciliens. - Radio France
A l'usage, un Vélib' confortable et pratique qui a tout pour séduire les Franciliens. © Radio France - Nicolas Olivier