Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Libournais va se doter de bus pour venir vous vacciner à domicile

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde

La Communauté d'agglomération du Libournais, la Cali, devrait bientôt faire circuler des bus dans les zones rurales pour vacciner les seniors. Philippe Buisson, le président de la Cali, table sur deux à trois bus d'ici la fin du mois de février.

Le Libournais va se doter de Vacci-Bus comme c'est déjà le cas, ici, dans le Grand Est, à Reims.
Le Libournais va se doter de Vacci-Bus comme c'est déjà le cas, ici, dans le Grand Est, à Reims. © Maxppp - PHOTOPQR/L'UNION DE REIMS/MAXPPP

Dans le Libournais, des bus pourraient bien venir dans les zones rurales pour vacciner les seniors contre la Covid-19. À l'initiative de ce projet, Philippe Buisson, le Président de la communauté d'agglomération du Libournais, table sur une mise en place du projet d'ici le courant du mois de février, "dans la première quinzaine au mieux et la deuxième au pire", précise-t-il. Il espère deux à trois bus qui se rendront dans les "zones rurales comme par exemple à Lapouyade, Tizac-de-Lapouyade ou encore Maransin". Il faudra également attendre que les vaccins d'AstraZeneca soient validés en France car ceux de Pfizer ne peuvent pas être transportés.

Pour gagner la bataille vaccinale, il faut qu'on innove - Philippe Buisson, Président de la communauté d'agglomération du Libournais

L'objectif de cette initiative est d'aller "sur les places de villages, les hameaux qui sont les plus éloignés des centres de vaccination pour accélérer et amplifier le mouvement", détaille Philippe Buisson. Pour se faire vacciner, il faudra prendre rendez-vous et se rendre au bus qui sera sur la place du village. Celui qui est aussi maire de Libourne assume cette invention : "Pour gagner la bataille vaccinale, il faut qu'on innove."

Un projet à plusieurs dizaines de milliers d'euros

La Cali, qui finance le projet, discute actuellement avec Transdev, l'opérateur qui gère les bus de la Cali, pour mettre cela en place. D'ici fin février, Philippe Buisson veut deux à trois bus qui sillonnent le Libournais. Pour le moment, on ne connaît pas encore le coût exact de l'opération pour la Cali, mais Philippe Buisson parle de dizaines de milliers d'euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess