Transports

Le Lorraine Airport souffle ses 25 bougies

Par Rachel Noel, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine dimanche 9 octobre 2016 à 18:24

Le Lorraine airport fête ses 25 ans d'existence
Le Lorraine airport fête ses 25 ans d'existence © Radio France - Rachel Noel

L’aéroport situé entre Metz et Nancy fête ses 25 ans d’existence. En 25 ans, le Lorraine Airport a transporté plus de 6 millions et demi de passagers. Son objectif est d’arriver à l’équilibre financier d’ici 2022.

Avec 258.000 passagers, Lorraine Airport, est toujours un petit poucet face aux trois autres aéroports que compte la région Grand Est, à savoir Strasbourg, Bâle-Mulhouse et Vatry. Mais il a, pour les Lorrains, l’atout incontournable de la proximité.

Un aéroport inscrit dans le paysage

En 25 ans, l'aéroport situé entre Metz et Nancy a transporté plus de 6 millions et demi de passagers. Quelque70 destinations différentes ont déjà été proposées au départ de l'aéroport.

Le Lorraine Airport a accueilli 258.000 passagers en 2015, soit une augmentation de 4 % par rapport à l'année précédente. Mais on est encore loin des 350.000 passagers d'avant l'arrivée du TGV en 2007. Un tiers sont des vols réguliers, un tiers des vols charters, et un tiers des vols vacances. L'objectif est d'atteindre la barre des 300.000 passagers.

Des destinations moyens courriers proches des préoccupations des lorrains

L’aéroport a bien tenté d’attirer des vols low-cost, mais a dû y renoncer faute de résultat. Il s'est recentré sur les destinations soleil, comme l'Espagne ou l'Italie qui affichent un taux de remplissage parfois proche des 90%. L’idée est aussi de proposer des destinations proches des populations qui habitent en Lorraine comme le Maroc, l'Algérie, l'Italie et le Portugal. Parmi les projets de 2017, un vol à destination de Cuba à compter du 10 janvier.

Un déficit toujours à combler

L'an dernier, le déficit de l'aéroport était de 1,2 millions d'euros. L'objectif, c'est évidemment de tendre à l'équilibre d'ici 2022. Pour cela, il existe des pistes, notamment en choisissant les bonnes destinations, selon François Herment Léonard, la directrice de Lorraine Airport.

Il faut chercher des destinations réelles et avec un bon taux de remplissage. On cherche toujours à travailler des niches qui sont en dehors des produits d’appel" - François Herment Léonard, directrice de Lorraine Airport

Autre piste de réflexion : le développement du frêt. Il s’agit là d’utiliser les espaces des soutes laissés vides pour embarquer des marchandises.

Partager sur :