Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Mans : le trafic des bus quasiment à l'arrêt, les grévistes de la Setram ont filtré le dépôt

-
Par , France Bleu Maine

Des salariés de la Setram se sont mis en gève ce vendredi. L'intersyndicale CFDT-FO a mené une action coup de poing en bloquant la plupart des bus au dépôt. Le filtrage a pris fin vers 18 heures.

Une centaine de bus sont restés au dépôt de la Setram ce vendredi
Une centaine de bus sont restés au dépôt de la Setram ce vendredi © Radio France - Caroline Félix

Au Mans, une nouvelle journée de grève à la Setram ce vendredi. Avec 71% de grévistes d'après les syndicats, le mouvement se durcit, à quatre jours d'une négociation avec la direction. Une quarantaine de personnes ont filtré le dépôt de bus entre 5h et 18 heures. "Ce matin l'intersyndicale CFDT-FO a proposé au directeur d'avancer les négociations et d'éventuellement mettre fin à cette grève, mais a reçu une fin de non-recevoir", explique Sabri Ayeden, délégué syndical CFDT de la Setram.

Quasiment aucun bus aujourd'hui dans la ville  

Aucun bus ou presque n'a circulé, à part les lignes scolaire et les lignes 30, 31, 32 et 35. Et les tram fonctionnent en horaires dominicaux, avec un passage toutes les 9 minutes.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ces négociations portent sur les conditions de travail à la Setram, notamment sur la cadence des conducteurs de tram, qui n'ont parfois qu'un quart d'heure de pause sur un service de 7 heures, d'après la CFDT. Ils réclament aussi une "prime Macron", à 300 euros, alors que la direction leur fait une proposition à 150 euros. Cette prime défiscalisée pour favoriser le pouvoir d'achat a été mise en place pour répondre au mouvement des gilets jaunes en 2019.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess