Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les rames de tramway du Mans vont être rallongées

-
Par , France Bleu Maine

Les rames du tramway du Mans vont passer de 32 à 44 mètres à partir de 2024. L'objectif est d'augmenter leur capacité de 40%. Coût du projet : 55 millions d'euros.

Le tramway du Mans
Le tramway du Mans © Radio France - Christelle Caillot

C'était une promesse de campagne de Stéphane Le Foll. Les tramways du Mans vont être rallongés. Le projet a été voté ce jeudi 25 mars par les élus de Le Mans Métropole, réunis ce jeudi en Conseil communautaire. Le rallongement des rames est la solution retenue pour augmenter la capacité de tram de 40% et ainsi faire face à la forte fréquentation aux heures de pointes.  

Difficile d'augmenter la fréquence des tramways

Inaugurées en 2007 pour la T1 et en 2014 pour la T2, les lignes sont souvent saturées matin et soir, particulièrement entre la Gare et l'Université expliquent le maire du Mans et le président de la Setram, les rapporteurs du projet dont le coût est évalué à 55 millions d'euros (40 millions pour le matériel roulant et 14 millions pour l'aménagement des stations).

Pour régler ce problème de saturation, deux options ont été envisagées. La première, c'était d'augmenter la fréquence des trams mais elle a été rapidement écartée car sur le tronçon commun des deux lignes (entre la préfecture et l'arrêt Saint Martin), on compte déjà un tram toutes les trois minutes aux heures de pointe et il aurait été compliqué de faire plus. 

Des rames plus longues de 12 mètres

C'est donc le second scénario qui a été retenu, à savoir rallonger les 34 trams du réseau qui vont passer de 32 à 44 mètres. Cela va permettre d'accueillir au maximum dans chaque tramway 296 personnes contre 211 actuellement. Outre les rames, il faudra aussi aménager les 33 stations et le centre de maintenance situé près d'Antarès pour qu'ils puissent recevoir des trams plus longs. 

Les travaux devraient débuter en décembre 2022 pour une mise en service à partir de 2024.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess