Transports

Le métro de Toulouse plus accessible pour les personnes handicapées

Par Jean Saint-Marc, France Bleu Toulouse lundi 19 septembre 2016 à 5:00

Le nouveau module est environ 50 cm plus bas
Le nouveau module est environ 50 cm plus bas © Radio France - Jean Saint-Marc

Dans le métro toulousain les "valideurs" sont désormais plus accessibles pour les personnes en fauteuil roulant, grâce à un dispositif unique en France. Le réseau de transports en commun compte aussi investir beaucoup d'argent pour rénover les ascenseurs et les escalators, souvent en panne.

Le nouveau dispositif, inauguré ce vendredi dans le cadre de la semaine de la mobilité, n'a comme ça rien de révolutionnaire : il s'agit tout simplement d'abaisser de 50 centimètres environ le "valideur" sur lequel l'usager passe sa carte d'abonnement. "Curieusement, ça n'existait nulle part" explique Jean-Michel Lattes, président de Tisséo.

"Il faut plus de civisme ! Mon chien se prend souvent le portillon dans la tête car les gens ne font pas attention" – Pascale, malvoyante

Le nouveau système a été conçu avec des associations d'handicapés et une entreprise a créé le prototype. Il va maintenant être commercialisé pour d'autres villes. "C'est vraiment plus facile quand on ne peut pas trop lever le bras" commente Christiane en fauteuil roulant. Plus pratique aussi pour les malvoyants assure Pascale, qui a participé à l'élaboration du dispositif : "Maintenant ce qu'il faut améliorer c'est le civisme des gens. Souvent ma chienne (guide) se prend le portillon sur la tête car quelqu'un en face n'a pas fait attention. Les gens doivent comprendre que certaines personnes sont moins agiles, moins rapides !"

Tous les escalators vont être changés

L'autre point noir dans les transports toulousains ce sont les ascenseurs et les escaliers roulants, très souvent en panne. Tisséo assure avoir pris conscience du problème. Jean Michel Lattes : "on a un souci avec le fournisseur, qui est en faillite. Ce sont des produits chinois, on n'a pas les pièces. On prévoit un appel d'offres nouveau dans lequel on mettra la maintenance !" Les escaliers roulants vont tous être changés : d'abord la ligne B puis la ligne A, pour un budget total, sur 20 ans, de 80 millions d'euros.

Seulement 60% des arrêts de bus adaptés

Des fonds vont également être débloqués pour rendre plus accessibles les arrêts de bus, notamment en milieu rural. Aujourd'hui seuls 60% des arrêts sont adaptés pour les personnes à mobilité réduite.

Partager sur :