Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le nombre de morts sur les routes en hausse de 17,1% en février

jeudi 28 mars 2019 à 10:38 Par Raphaël Cann, France Bleu

La mortalité routière en France est en forte hausse en février, annonce ce jeudi la Sécurité routière. 17,1% d'augmentation par rapport à l'année dernière, soit 37 personnes tuées sur les routes en plus. La dégradation des radars fixes est jugée en partie responsable.

L'année 2019 commence avec deux mois de hausse consécutifs de la mortalité routière
L'année 2019 commence avec deux mois de hausse consécutifs de la mortalité routière © Maxppp - Pascal Bonnière

France

Le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a augmenté de 17,1% en février par rapport à l'année dernière. Cela représente 253 personnes tuées, soit 37 de plus qu'en février 2018, annonce ce jeudi la Sécurité routière.

Si l'année 2018 a été marquée par une baisse "historique" de la mortalité routière, 2019 commence mal avec deux mois consécutifs d'augmentation. D'autres indicateurs comme le nombre d'accidents corporels et le nombre de personnes blessés sont respectivement en hausse, respectivement de 22,3% et 21,5%.

La dégradation des radars fixes jugée en partie responsable

La Sécurité routière accuse la dégradation des radars fixes d'être en partie responsable de cette situation. "Après la hausse de la mortalité routière constatée en janvier 2019 (+3,9%), l'effet de la forte dégradation des radars fixes s'amplifie et se traduit par un relâchement des comportements sur l'ensemble des réseaux routiers", précise-t-elle dans un communiqué.

Le ministre de l'Intérieur a expliqué au début du mois que 75% des radars ont été dégradés. Christophe Castaner a imputé ces actes au mouvement des gilets jaunes. 

La plus forte mortalité des cyclistes relevée "depuis dix ans"

Dans le détail, ce mois de février a notamment été marqué par une hausse de la mortalité des cyclistes. Il s'agit de "_la plus forte relevée pour un mois de février depuis dix ans, avec 18 décès estimé_s", souligne la Sécurité routière. Les piétons, les jeunes de 18-24 ans et les seniors de 65 ans et plus sont également impliqués dans plus d'accidents.  

Cette nouvelle risque de relancer la polémique sur l'abaissement à 80km/h de la vitesse maximale obligatoire, tandis que le Sénat veut permettre aux départements de revenir sur cette mesure.

  - Visactu
© Visactu -