Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le nombre de morts sur les routes en très forte augmentation cette année dans les Pyrénées-Atlantiques

-
Par , France Bleu Béarn

Avec 45 morts depuis le début de l'année 2019, le département enregistre le pire taux d'accidents mortels depuis cinq ans.

Cela fait cinq ans que le nombre d'accidents mortels n'a pas été aussi élevé dans les Pyrénées-Atlantiques.
Cela fait cinq ans que le nombre d'accidents mortels n'a pas été aussi élevé dans les Pyrénées-Atlantiques. © Radio France - Manon Claverie

Pau, France

C'est presque vingt de plus que l'année dernière. Quarante-cinq personnes ont perdu la vie sur les routes du département depuis le début de l'année, alors qu'ils étaient vingt-sept en 2018. 

"La situation est d'autant plus difficile à gérer qu'on n'identifie pas de route particulièrement accidentogène. Les drames arrivent autant dans les agglomérations qu'en zone rurale", relève le directeur de cabinet du préfet des Pyrénées-Atlantiques, Christian Vedelago.

La vitesse et l'alcool, causes principales des accidents mortels 

L'autre nouveauté cette année, c'est le nombre d'accidents dont les causes ne sont toujours pas totalement connues : vingt-deux. 

La vitesse excessive a engendré le plus d'accidents mortels en 2019, quinze, et la consommation d'alcool est la cause de sept décès cette année contre trois l'année dernière. A la veille du réveillon du Nouvel An Christian Vedelago le répète : "Il n'est pas question de prendre le volant lorsqu'on a bu ou consommé de la drogue"

On va verbaliser, mettre des contraventions, sécuriser les radars qui ont été dégradés cette année... bref, mettre les moyens pour faire chuter ce nombre de blessés et de morts

Il affirme que les autorités comptent être plus strictes en 2020 avec les automobilistes et insiste sur les deux-roues, "particulièrement imprudents cette année". "On va verbaliser, mettre des contraventions, sécuriser les radars qui ont été dégradés cette année... bref, mettre les moyens pour faire chuter ce nombre de blessés et de morts"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu