Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le nouvel échangeur d’Ollioules-Sanary sera en service fin 2019 ou début 2020

lundi 8 octobre 2018 à 18:18 Par Sophie Glotin, France Bleu Provence

Un nouvel échangeur va voir le jour sur l'A50 à hauteur d’Ollioules-Sanary. Les travaux ont démarré sur la départementale 11. La sortie "12.1" devrait être mise en service fin 2019 ou début 2020. L’échangeur sera payant en provenance et en direction de Toulon.

Le nouvel échangeur d'Ollioules-Sanary sera en service fin 2019 ou début 2020
Le nouvel échangeur d'Ollioules-Sanary sera en service fin 2019 ou début 2020 - Vinci-Autoroutes

Sanary-sur-Mer, France

Le projet est dans les cartons depuis près de 30 ans, depuis l’arrivée de Ferdinand Bernhard à la mairie de Sanary-sur-Mer. Mais cette fois, l’échangeur "Ollioules-Sanary" sur l’autoroute A50 est sur les bons rails : il devrait être en service fin 2019 ou début 2020. Les travaux ont démarré aux abords de la départementale 11. Les giratoires d’accès aux bretelles sont en train d’être aménagés. Il faudra ensuite créer les bretelles d’accès et les gares de péages. 

Ce nouvel échangeur sera effectivement payant en direction et en provenance de Toulon. Le trajet devrait coûter moins d’un euro, selon Vinci-Autoroute. Mais le montant précis sera fixé par l’État quelques semaines avant la mise en service de l’échangeur. Les automobilistes qui arriveront de l’ouest ou qui voudront rejoindre Marseille ne sortiront pas leur CB puisqu’ils paieront déjà le péage de Bandol, à quelques kilomètres de là.

La création de la sortie "12.1" devrait permettre aux usagers de gagner du temps sur leurs trajets quotidiens. Ils éviteront la départementale 11 (30.000 usagers par jour) et l’échangeur de La Seyne-Camp Laurent, complètement saturés aux heures de pointe.

Ce nouvel échangeur coûtera 37 millions d'euros, financés à hauteur de 42% par Vinci et le par les collectivités locales (département du Var, métropole Toulon Provence Méditerranée et agglomération Sud - Sainte-Baume).

Les travaux vont se poursuivre aux abords de la départementale 11. - Aucun(e)
Les travaux vont se poursuivre aux abords de la départementale 11. - Vinci Autoroutes