Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le périphérique parisien utilisé surtout par les habitants de la petite couronne

-
Par , France Bleu Paris

La société de conseil Roland Berger a publié ce mardi une étude sur l'utilisation du boulevard périphérique parisien. On apprend notamment que 1,3 millions de conducteurs l'empruntent au moins une fois par mois.

Le périphérique parisien est utilisé à 46% par des habitants de la petite couronne.
Le périphérique parisien est utilisé à 46% par des habitants de la petite couronne. © Maxppp - Guillaume Georges

C'est une infrastructure historique. Le périphérique parisien a fait l'objet d'une récente étude. C'est la société de conseil Roland Berger qui en est à l'origine et qui la publie ce mardi. 

On y apprend notamment que 1,3 millions de conducteurs empruntent le périphérique parisien au moins une fois par mois. Autre enseignement : le périphérique est beaucoup plus utilisé par les conducteurs qui habitent en banlieue que par les parisiens. 

Ce sont en effet les conducteurs de la petite couronne et de la grande couronne qui utilisent le plus le périphérique. Dans le détail, d'après l'étude, 46% des utilisateurs habitent la petite couronne, 23%  la grande couronne, et seulement 18% habitent Paris. Et plus on s'enfonce dans la capitale, moins il y a de conducteurs qui empruntent le périphérique. 

Il y a plusieurs facteurs pour expliquer cette différence d'utilisation : les conducteurs qui habitent en banlieue empruntent plus le périphérique car ils ont moins d'infrastructures de transports en commun qu'à Paris. Ils possèdent aussi plus souvent une voiture que les parisiens. Et de nombreux franciliens travaillent à Paris et doivent se rendre tous les jours dans la capitale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu