Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Vosges : le plan de viabilité hivernal opérationnel à Epinal

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Mis en place le 14 novembre dernier, le plan de viabilité hivernal d'Epinal dans les Vosges prendra fin le 12 mars prochain si les conditions météo le permettent. Pendant cette période la circulation dans la ville fera l'objet d'une surveillance 24h/24h. 180 kilomètres de voiries sont concernés.

L' une des 7 saleuses lourdes de la ville d'Epinal et son poste de contrôle
L' une des 7 saleuses lourdes de la ville d'Epinal et son poste de contrôle © Radio France - Hervé Toutain

Epinal

" Etre prêt à faire face à n'importe quelle condition d'enneigement", c'est le Leitmotiv de Patrick Nardin. Le premier adjoint souligne l'importance de l'articulation du plan autour de quatre priorités quotidiennes. D'abord les voies principales, comme les entrées de la ville, l'accès à l'hôpital et aux 27 écoles ainsi que les couloirs de bus. Puis les axes secondaires, les voiries de lotissements et enfin celles de secteurs environnementaux sensibles.  

Une mobilisation humaine et matérielle

110 agents communaux sont mobilisables tous les jours selon les besoins et les conditions d'enneigement de 4h00 à 6h00 du matin. La ville dispose de sept saleuses lourdes et d'autant d'engins plus légers notamment pour rendre praticables les pistes cyclables. 600 tonnes de sel sont d'ores et déjà stockés à l'abri pour entamer la saison. L'année dernière 220 tonnes ont été consommées pour une dizaine de jours d'intervention. Mais la consommation peut atteindre 1000 tonnes en cas de fortes chutes de neige. Un investissement non négligeable à hauteur de 90 euros la tonne en achat groupé avec la communauté d'agglomération.   

La Ville rappelle que c'est au propriétaire ou au locataire de déneiger le trottoir devant son domicile et que sa responsabilité civile est engagée en cas d'accident. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu