Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

EN IMAGES - À bord du plus long porte-conteneur du monde, inauguré au Havre

jeudi 6 septembre 2018 à 14:19 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

400 mètres de long, 59 mètres de large : le CMA-CGM Antoine de Saint Exupéry est inauguré ce vendredi au Havre par les ministres Bruno le Maire et Elisabeth Borne. Nous avons pu monter à bord de ce géant des mers qui peut embarquer près de 21.000 conteneurs.

Le CMA--CGM Antoine de Saint Exupéry lors de son arrivée dans le port du Havre le 5 septembre
Le CMA--CGM Antoine de Saint Exupéry lors de son arrivée dans le port du Havre le 5 septembre - CMA CGM

Le Havre, France

Avec ses 400 mètres de long, son poids à pleine charge de 260.000 tonnes, le dernier-né de la compagnie marseillaise est le plus long porte-conteneur au monde. Ses dimensions donnent le vertige : le navire représente la taille de 4 terrains de football, les conteneurs sont empilés sur 23 étages de haut. Et si les 20.954 conteneurs que le CMA-CGM Antoine de Saint Exupéry sont mis bout à bout, cela constituerait une ligne de... 123 kilomètres de long.

Une capacité de 20.954 conteneurs

Première étape de notre visite, la passerelle, le domaine du commandant Pierre Jaspard. "Nous sommes à 55 mètres de haut, le navire affiche un tirant d'eau de 16 mètres. C'est d'ici que nous pilotons le porte-conteneur et malgré sa taille immense c'est un géant aux pieds agiles", explique-t-il. À la passerelle, une multitude d'écrans, et quelques boutons pour régler le cap. La barre ne sert que pour les manœuvres les plus délicates.

Depuis la passerelle, les milliers de conteneurs bouchent un peu la vue !  - Radio France
Depuis la passerelle, les milliers de conteneurs bouchent un peu la vue ! © Radio France - Antoine Sabbagh
C'est avec ce petit bouton bleu que le commandant choisit le cap du navire - Radio France
C'est avec ce petit bouton bleu que le commandant choisit le cap du navire © Radio France - Antoine Sabbagh

Et avec une telle taille et un tel poids, l'Antoine de Saint Exupéry, qui a été construit aux Philippines, affiche une stabilité à toute épreuve, même par gros temps : "Récemment en revenant de Singapour nous avons affronté une tempête, plus de 42 noeuds de vente et des creux de 8 à 10 mètres et le bateau n'a pas bougé. Nous étions très stables, ici on ne connaît pas le mal de mer !" Le porte-conteneur est positionné sur la ligne Europe/Asie, il passera par le Havre tous les 84 jours et effectue à chaque rotation pas moins de 17 escales, en Europe, au Moyen-Orient et évidemment en Asie, en Chine et en Corée du Sud. "Nous sommes deux équipages de 26 marins et nous nous relayons donc tous les 84 jours", raconte l'expérimenté commandant.

Le CMA-CGM Antoine de St Exupéry est inauguré ce jeudi au Havre. - Visactu
Le CMA-CGM Antoine de St Exupéry est inauguré ce jeudi au Havre. © Visactu

Un moteur surpuissant mais très sobre

Le moteur du navire mesure 21 mètres de long - Radio France
Le moteur du navire mesure 21 mètres de long © Radio France - Antoine Sabbagh

Direction maintenant les entrailles du bateau et là encore les chiffres impressionnent : le moteur fait 21 mètres de long, il développe 80.000 chevaux. L'hélice fait plus de 10 mètres de diamètre. Et malgré le poids de 260.000 tonnes quand l'Antoine de Saint Exupéry est chargé à son maximum, la consommation de fuel ferait pâlir un automobiliste : "Le bateau consomme 1 litre de fuel par conteneur transporté et par 100 kilomètres. On y arrive grâce à une série d'innovations et de réglages", raconte Jean-Baptiste Boutillier, le directeur central adjoint de CMA-CGM qui veut mettre en avant l'aspect "vert" de son bateau. "On émet 14 % de moins de CO2 que la génération précédente, si on parle en chiffres on émet 30  grammes de CO2 par conteneur et par kilomètre". Une manière de répondre aux critiques de Nicolas Hulot, qui lors de sa démission avait critiqué ces navires géants.

Des cabines luxueuses à 200 euros la nuit

Dernière étape de notre visite, les deux cabines qui peuvent accueillir des touristes. Et là on se croirait dans un hôtel 5 étoiles. Le commandant Jaspard nous fait la visite "C'est du très haut de gamme : environ 50 m², de la moquette, un lit king size, un salon, une grande salle de bains. Et les clients ont accès à une piscine, une bibliothèque, un bar ou encore une vidéothèque". Le prix : 200 euros la nuit. Mais pour ce tarif-là, on peut prendre ses repas à la table du commandant, assister aux manœuvres, se rendre à la passerelle et vivre des moments inoubliables. "Récemment lors de notre passage dans les détroits de Suez et Gibraltar nous avions autour de nous des dauphins, c'était sublime", raconte le commandant.

L'une des deux cabines, avec vue mer évidemment - Radio France
L'une des deux cabines, avec vue mer évidemment © Radio France - Antoine Sabbagh

Le reportage d'Antoine Sabbagh