Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'actu de la mer

Le pont de Noirmoutier fait peau neuve

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu
Noirmoutier, France

C'est un gros chantier long de quatre ans qui vient de commencer pour le pont de Noirmoutier. Il faut rénover le tablier qui voit passer jusqu'à 20.000 véhicules par jour pendant l'été.

Le pont de Noirmoutier a été construit il y a près de 50 ans
Le pont de Noirmoutier a été construit il y a près de 50 ans © Maxppp -

Quarante-sept ans après sa construction, le pont de Noirmoutier a besoin d'un bon gros coup de jeune. C'est un chantier long de quatre ans qui vient de commencer. Il faut rénover complètement le tablier du pont qui voit passer jusqu'à 20.000 véhicules par jours pendant l'été entre l'île et le continent. 

Le pont attaqué par la mer et par le sel

En presque 50 ans, l'ouvrage a été attaqué par la mer et le sel. Pas d'inquiétude, il est encore en très bon état mais il est temps de le rénover. Et c'est en fait un double chantier qui est en cours. Le gros morceau, c'est de refaire le tablier par en-dessous. Il faut enlever une couche d'environ cinq centimètres de béton, à l'aide de jets d'eau ultra-puissants, de 2.500 bars de pression. En plus de cette couche de béton mangée par le sel, l'eau projetée enlève aussi la rouille sur l'armature métallique du pont. L'acier redevient sain, il n'y a plus qu'à le recouvrir avec une nouvelle couche de mortier. 

Un chantier ralenti par la succession de coups de vent

Sur le papier, ça paraît simple, mais il y a presque 600 mètres de pont à rénover, à 30 mètres au-dessus de la mer et avec du vent. À partir de 45 km/h, le chantier s'arrête, trop dangereux pour les ouvriers postés dans la nacelle. Résultat, avec le passage de Carmen et des autres tempêtes d'hiver, le chantier cumule déjà 27 jours de retard.

La nacelle est démontée du 15 juin au 15 septembre pour libérer la piste cyclable - Radio France
La nacelle est démontée du 15 juin au 15 septembre pour libérer la piste cyclable © Radio France - Emmanuel Sérazin

Consolider deux piles du pont

L'autre chantier, ce sera de consolider deux piles du pont : les numéros 5 et 6, celles qui sont au milieu du pont, au milieu de la passe de Fromentine. Il s'agit de réaliser une sorte de grand coffrage aux pieds des piles, un coffrage en acier, lui aussi recouvert de béton. L'idée, c'est d'empêcher l'eau de toucher directement les piles du pont. 

Les travaux concernent les deux piles centrales, au milieu de la passe de Fromentine - Radio France
Les travaux concernent les deux piles centrales, au milieu de la passe de Fromentine © Radio France - Emmanuel Sérazin

La dernière phase, ce sera de recouvrir l'ensemble de l'ouvrage, le tablier et les piles, avec un produit censé empêcher le sel d'attaquer le béton.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu