Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le pont Flaubert de Rouen fête ses 10 ans

lundi 24 septembre 2018 à 18:36 Par Delphine Garnault et Christine Wurtz, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le pont Flaubert à Rouen célèbre ses 10 ans ce mardi mais ses accès définitifs ne sont toujours pas terminés.

Le pont Flaubert a été mis en service le 25 septembre 2008.
Le pont Flaubert a été mis en service le 25 septembre 2008. © Maxppp - Eric Houri

Rouen, France

Le pont Flaubert à Rouen a été mis en service le 25 septembre 2008 après quatre années de travaux. Toutefois aujourd'hui il fait encore parler de lui. Le pont Flaubert est un pont levant qui est le 6e sur la Seine.  Il a bien atteint son objectif : 50 000 véhicules l'empruntent tous les jours ce qui a permis de fluidifier le trafic et de désengorger le Pont Mathilde.

Ses accès définitifs ne sont toujours pas terminés

Dix ans après sa mise en service, ses accès définitifs, rive gauche comme rive droite, ne sont toujours pas terminés. Rive gauche, le projet prévoit la réalisation d'une 2x2 voies d'un bon kilomètre, en surplomb du futur écoquartier Flaubert, pour relier l'ouvrage à la voie rapide sud 3 et rejoindre l'autoroute A 13. Les travaux devraient débuter après l'armada et s'achever début 2024. Rive droite, une étude est lancée mais tout reste à faire pour relier directement le pont à l'autoroute A150.

Plan du futur accès au pont Flaubert de Rouen depuis la rocade Sud III - Aucun(e)
Plan du futur accès au pont Flaubert de Rouen depuis la rocade Sud III - © Préfecture de Seine-Maritime

Un coût d'entretien élevé

Enfin, son entretien coûte cher : 700.000 euros chaque année pour la maintenance d'un pont levant prévu pour une cinquantaine d'opérations de levage chaque année et qui ne se lève finalement qu'à peine une dizaine de fois par an, un peu plus les années d'Armada. Les armateurs préfèrent stationner en aval du pont par crainte d'un incident technique ou d'un mouvement social.