Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le port de Cherbourg validé par la Commission européenne dans le cadre du Brexit

lundi 15 avril 2019 à 18:03 Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin

Dans le cadre du Brexit, Ports de Normandie a mis en oeuvre un important programme d’adaptation de ses terminaux transmanche dont celui de Cherbourg. La Commission européenne vient de valider l’un des points les plus sensibles du dispositif.

Les travaux se poursuivent sur le port de Cherbourg pour préparer le Brexit.
Les travaux se poursuivent sur le port de Cherbourg pour préparer le Brexit. © Radio France - Esteban Pinel

C'était l'un des principaux enjeux à relever : mettre à disposition des Services d’Inspection Vétérinaire Et Phytosanitaire (SIVEP), des locaux adaptés aux contrôles dans l'enceinte des ports assurant le trafic transmanche.  Face au Brexit, Ports de Normandie s’est fixé un objectif clair : maintenir la fluidité des trafics sur ses 3 ports (Cherbourg, Caen-Ouistreham et Dieppe), en organisant un déchargement/rechargement des navires dans les mêmes temps d’escale qu’aujourd’hui et ce, malgré les contrôles qui n’existent pas jusqu'ici.  

L’un des points les plus délicats à résoudre concerne le contrôle des marchandises d’origine animale ou végétale, et tout particulièrement les animaux vivants. Ces opérations nécessitent des installations lourdes, qui se réalisent à travers les « SIVEP » (Services d’Inspection Vétérinaire Et Phytosanitaire), entrepôts à température contrôlée, accessibles par des poids lourds et disposant de quais de déchargement.  

Un accord pour les ports de Cherbourg, Caen-Ouistreham et Dieppe

Ces installations devant, initialement, être prêtes au 29 mars, Ports de Normandie et ses délégataires, la CCI Caen-Normandie pour le terminal de Caen-Ouistreham et la SAS Port de Cherbourg pour le terminal de Cherbourg, ont donc décidé d’aménager provisoirement des bâtiments existants. Le SIVEP de Cherbourg est ainsi localisé dans un bâtiment du port.  Pour ces installations, un dossier d’agrément a été déposé le 15 décembre 2018 auprès de la Commission européenne qui, depuis, a demandé de nombreux compléments. La Commission européenne vient d’accorder un agrément à l’ensemble des SIVEP des sites transmanche de Ports de Normandie.  

« Nous avons, dans cette affaire, un double challenge à relever : faire du Brexit une vraie opportunité de développement de nos trafics transmanche et maintenir la qualité de transport des végétaux et des animaux, et en particulier celui des chevaux si identitaire de la Normandie", souligne lundi dans un communiqué, le président de Ports de Normandie, Hervé Morin.