Transports

Le premier radar multi-infractions est testé en Essonne

Par Samuel Aslanoff, France Bleu Paris mercredi 21 octobre 2015 à 16:05

Le premier radar multi-infractions est testé à Brunoy sur la RN 6
Le premier radar multi-infractions est testé à Brunoy sur la RN 6 © Radio France - Capture Google Maps

La sécurité routière teste depuis ce mercredi des nouveaux radars capables de verbaliser ceux qui passent au feu rouge et ceux qui passent trop vite au vert. Le premier de ces radars multi-infractions a été installé à Brunoy dans l'Essonne.

C'est un radar deux en un qui est testé depuis ce mercredi à Brunoy, dans l'Essonne, à l'angle de la RN 6 et de l'avenue de Corbeil dans le sens Montgeron vers Quincy-sous-Sénart.  Il est capable de flasher à la fois les automobilistes qui franchissent un feu rouge et ceux qui passent au vert mais en roulant au delà des 50 km/h autorisés sur cette portion de voie.  Le franchissement au vert avec infraction à la vitesse déclenchera le même flash visible que celui du feu rouge.

Pas de verbalisation pendant les tests

Ce nouveau radar fait partie de l'arsenal de mesures annoncées par Bernard Cazeneuve le 26 janvier dernier pour faire baisser le nombre de morts sur les routes. Un deuxième radar de ce type est testé au Bouscat en Gironde. Si l'expérience est concluante, l'ensemble des radars feux rouges pourront être équipés d'un module permettant également le contrôle de la vitesse. Avec cette nouvelle fonctionnalité, la Sécurité routière assure vouloir _" renforcer la protection des personnes vulnérables et plus particulièrement des piétons, des cyclistes et des deux-roues motorisés dans les zones urbaines".

Cette expérimentation est prévue pour une durée d'au minimum 3 mois. Il n'y aura aucune verbalisation au cours de cette période.