Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le président du département de la Marne souhaite un retour à 90km/h sur plus de 500 km de routes

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le président du Conseil départemental de la Marne, Christian Bruyen, souhaite revenir à la limite des 90km/h sur une partie des routes du département. Il était l’invité de France Bleu Champagne Ardenne ce lundi.

Enlèvement des panneaux 80 et mise en place des panneaux 90 km/h sur les routes du département des Vosges, le 20 janvier 2021.
Enlèvement des panneaux 80 et mise en place des panneaux 90 km/h sur les routes du département des Vosges, le 20 janvier 2021. © Maxppp - Eric THIEBAUT

Le président du Conseil départemental de la Marne, Christian Bruyen souhaite revenir à la limite des 90km/h sur une partie des routes du département. Depuis 2018, les routes départementales de France sont limitées à 80km/h mais depuis 2019, les départements ont le droit de repasser à 90.

Plus d’une trentaine de départements ont fait le choix d’un retour total ou partiel aux 90km/h. La Haute-Marne avait été le premier département à le faire, 20% des ses routes sont limitées à 90km/h. Le président du Conseil départemental de la Marne veut donc rejoindre cette liste, en pointant notamment que le passage à 80km/h n’a pas montré d’effet direct sur l’accidentologie.

Plus de 12% des routes départementales de la Marne concernées

"Ça fait deux ans que l’Etat a mis en place un dispositif qui limite la vitesse à 80 km/h et c’est très mal perçu par nos concitoyens, particulièrement dans le monde rural. Au bout de deux ans maintenant, on constate qu’il n’y a pas de baisse qui soit liée à cette mesure mais plutôt depuis bientôt un an, aux différents confinements et couvre-feux. J’ai donc décidé de poser cette demande auprès de la commission départementale de sécurité routière", dit Christian Bruyen.

Selon l'association Prévention routière, depuis le passage à 80km/h la mortalité sur les routes a baissé de 12%, mais il est encore trop tôt pour tirer un bilan. "L’accidentalité a baissé en 2020 mais on sait que tout cela est dû au fait qu’il y avait beaucoup moins de circulation sur les routes. Et puis rappelons que cela ne concernera que 12% de notre réseau routier, environ 500 km. Bien évidemment, je limite cette mesure aux routes qui sont suffisamment larges, avec des caractéristiques confortables, sans obstacles sur les rives. Ce sont des axes à caractères prioritaires. Cela ne modifie pas intrinsèquement la sécurité des usagers", poursuit le président du Conseil départemental de la Marne.

Un retour à 90km/ dans "quelques semaines"

Le passage de 80 à 90km/h devrait engendrer un coût estimé entre 50 et 60 000 euros pour le département de la Marne, afin de changer les panneaux aux bords des routes. Son président Christian Bruyen va faire la demande au préfet dans les jours qui viennent. La mesure pourrait être appliquée "d’ici quelques semaines, quelques mois, je pense que je serai en mesure de prendre cet arrêté qui convient pour ce passage à 90km/h" , dit Christian Bruyen.

Réécoutez l'interview de Christian Bruyen sur France Bleu Champagne Ardenne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess