Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le prix des carburants va augmenter au 1er janvier en Gironde

mercredi 30 décembre 2015 à 17:30 Par Thomas Biet, France Bleu Gironde

Comme partout en France, l'essence et le gasoil vont voir leurs prix augmenter de 2 à 3,5 centimes dès vendredi 1er janvier. Le gouvernement met en place une "taxe carbone" et réduit certains avantages fiscaux.

Après plusieurs semaines de baisse, les prix repartent à la hausse en janvier
Après plusieurs semaines de baisse, les prix repartent à la hausse en janvier © Maxppp

Gironde, France

A partir du 1er janvier 2016, les différentes mesures fiscales opérées sur la taxation des carburants (taxe carbone et réduction de l'avantage fiscal) vont rentrer en vigueur. L'augmentation de 2 centimes pour le sans plomb 95 et jusqu'à 3,5 centimes pour le gasoil passera sans doute plus facilement auprès des consommateurs. En effet, le prix du baril brut étant au plus bas, les Français paient leur carburant à un prix jamais vu depuis 2009.  Un répit qui devrait durer encore toute l'année 2016, selon les experts qui prévoient une hausse minimale du baril.

Des automobilistes bordelais plutôt hostiles

Malgré tout, les conducteurs rencontrés aux pompes bordelaises sont, dans leur grande majorité, hostiles à une augmentation des taxes. "Pour une fois que le prix baisse, on augmente les taxes !" s'agace un conductrice. Et il en est peu pour trouver que le défi écologique et le rattrapage des taxes sur le gasoil par rapport à l'essence justifient cette hausse. Comme le montre notre reportage.

Pour la majorité des Bordelais, ces nouvelles taxes ne se justifient pas