Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le prix des péages augmente le 1er février : voici le détail autour de Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie

Vinci Autoroutes a publié ses nouveaux tarifs au 1er février, pour le réseau autoroutier du sud de la France. La hausse est de quelques centimes, selon les trajets. La périphérie de Toulouse est épargnée, mais aller vers Montpellier et Tarbes coûtera plus cher.

Le petit péage de l'Union, sur l'A68 près de Toulouse.
Le petit péage de l'Union, sur l'A68 près de Toulouse. © Radio France - Mathieu Ferri

Les prix ne sont pas encore validés définitivement par l'Etat, mais la société Vinci Autoroutes vient de publier ses nouveaux tarifs, pour les autoroutes dont elle gère la concession. Si la hausse est de 1 à 1,5% sur l'ensemble de la France, dans la région elle se matérialise par petites dizaines de centimes, selon les trajets.

Autour de Toulouse, cependant, les tarifs restent inchangés sur l'A64 et l'A68 dans la périphérie de Toulouse. A la barrière de péage de Muret, il faudra toujours lancer 1,80 euros dans le monnayeur. Idem sur l'A68 côté Albi où le péage de l'Union reste à 1,50 euros. Le petit péage, le plus cher de France, à la sortie N°1, reste à 50 centimes d'euros.

Pour le reste de la région, les augmentations sont limitées.

A61 / A9

- Toulouse-Montpellier augmente de 20 centimes. Il passe à 23,70 euros pour ceux qui franchissent le péage du Palays en venant d'Empalot. 24,30 euros pour les automobilistes arrivant de la rocade Est de Toulouse.
- Toulouse-Leucate est figé à 16 euros (depuis Empalot), 16,60 euros depuis le périphérique Est.
- L'augmentation est la plus forte sur Toulouse - Narbonne-sud, avec un tarif qui bondit de 40 centimes, et passe à 13,80 euros (en venant de Toulouse-Ouest) et même à 14,40 euros, si vous empruntez avant la rocade Est de Toulouse.

A61 / A66 :

- En direction de l'Ariège, le trajet vers Pamiers depuis le périphérique Est de Toulouse sera désormais de 6,10 euros (contre 6 aujourd'hui). 5,50 en venant du périphérique ouest.
- Pas de changement de prix pour les péages de Nailloux, Villefranche-de-Lauragais et Montgiscard.

A62

- Aucun changement pour Toulouse-Bordeaux. Le tarif reste à 20 euros tout rond si vous prenez la direction de la Gironde en arrivant de la rocade Est de Toulouse. 19,30 euros si vous franchissez le péage depuis Purpan.
- Toulouse - Montauban reste à 3,60 euros depuis l'est de Toulouse. 2,90 euros depuis la rocade ouest.
- Toulouse - Agen augmente de 20 centimes, et passe à 10 euros depuis la rocade ouest de Toulouse.

A20 

- Le trajet Montauban - Cahors-sud augmente de 10 centimes, et va passer de 3,80 euros à 3,90 euros.
- Pour Montauban - Souillac, le tarif passe de 11,50 euros à 11,70.

A64

- Pas d'augmentation en direction de Saint-Gaudens. Après avoir payé 1,80 euros au péage de Muret, il faudra toujours débourser 2,10 euros pour entrer dans la capitale du Comminges.
- Le tarif augmente de 10 centimes pour Montréjeau (3,80 euros), et de 20 centimes pour Tarbes. Sortir à Tarbes-Est vous coûtera désormais 6,90 euros. Et 7,40 euros si vous quittez l'autoroute à Tarbes-Ouest.
- Pour aller jusqu'à Bayonne, le prix est quasi stable, et passe de 18,9 euros à 19 euros. 

RN 20 / Tunnel du Puymorens

- Le prix du tunnel pyrénéen géré par Vinci Autoroutes, à la frontière de l'Ariège et des Pyrénées-Orientales augmente de 10 centimes. Il passe de 6,90 à 7 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu