Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le projet de tram fret est arrêté à Saint-Étienne

vendredi 5 janvier 2018 à 6:02 Par Tifany Antkowiak, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le projet de tram-fret va rester à l'état de test à Saint-Etienne. Le transport de marchandises par tramway a été expérimenté deux fois sur les lignes de la STAS, en juin et juillet 2017. Mais cela n'ira pas plus loin.

Le tram fret a été testé notamment début juillet 2017 à Saint-Étienne.
Le tram fret a été testé notamment début juillet 2017 à Saint-Étienne. © Radio France - Sandrine Morin

Saint-Étienne, France

Saint-Etienne n'est pas prête à accueillir le tram-fret, en tout cas pas dans l'immédiat. Après l'expérimentation menée en juin et juillet 2017, le projet de transport de marchandises par tramway est arrêté, comme le révélait la semaine dernière le quotidien La Tribune-Le Progrès.

Casino ne ferme pas la porte définitivement

Ce projet - une première mondiale - avait pourtant été présenté en grande pompe et "avec fierté" lors de la COP21 à Paris fin 2015, reconnaît Jean-Pierre Berger, conseiller communautaire et adjoint au maire de Saint-Etienne chargé de l'environnement. Mais l'élu confirme : "pour l'instant le projet est à l'arrêt sur la ville de Saint-Étienne". Il ajoute que c'est parce que "Casino a décidé de s'arrêter", que cette décision a été prise. Des recherches ont bien été lancées pour trouver d'autres partenaires, mais elles n'ont pas abouti. Or, ajoute, Jean-Pierre Berger, "ce n'est pas le rôle, ni la mission d'une collectivité de faire de la logistique urbaine. On veut bien faire le relais... et puis après il faut qu'il soit pris par des privés". 

D'autres villes pour prendre le relais ?

Le groupe Casino, qui a participé aux deux tests menés en juin et en juillet autour de deux supérettes stéphanoises (place Carnot et place du Peuple), explique qu'il s'était engagé pour mener cette expérimentation en deux vagues, et qu'il a vu ce qu'il voulait voir. Cela ne veut pas dire que l'expérimentation est un échec, précise Casino.

Ce n'est pas le rôle d'une collectivité de faire de la logistique urbaine" - Jean-Pierre Berger

De leur côté, les chercheurs d'Efficacity, également investis dans ce projet tram fret se disent surpris. Selon Joël Danard, chef de projet pour le tram fret, des partenaires comme Relais Colis ont montré leur intérêt pour participer à de nouveaux tests à Saint-Etienne et le projet était viable. Le chercheur regrette ce gel du projet stéphanois : "au moment des Assises de la mobilité, au moment où tout le monde est en train de se rendre compte avec la période des fêtes, la période des soldes, que la logistique urbaine et que la livraison de tous ces flux, le e-commerce et tout, ça prend des proportions délirantes, c'est surprenant"

Plusieurs villes, comme Montpellier, ont suivi les tests stéphanois avec intérêt. C'est peut-être dans là que le tram fret verra le jour... mais pas à Saint-Etienne à priori.