Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le projet de troisième ligne du métro toulousain déclaré d'utilité publique

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

La préfecture de Haute-Garonne a déclaré la troisième ligne du métro toulousain d'intérêt public, ce vendredi 7 février. Une étape cruciale qui donne un feu vert officiel à ce chantier mastodonte.

La troisième ligne du métro toulousain doit voir le jour d'ici 2025, sauf retards liés aux travaux ou à l'acquisition de terrains
La troisième ligne du métro toulousain doit voir le jour d'ici 2025, sauf retards liés aux travaux ou à l'acquisition de terrains © Maxppp - XAVIER DE FENOYL

C'est le fruit de plus de quatre ans de concertations, de débats, de rapports et d'enquête publique. Le chantier de la troisième ligne du métro toulousain peut être lancé et devrait aboutir d'ici à 2025. La préfecture de Haute-Garonne a déclaré le projet d'utilité publique, ce vendredi 7 février. 

Les chiffres

Le projet de troisième ligne selon Tisséo c'est : 

  • 27 kilomètres de métro
  • 21 stations pour relier Labège (à l'est) à la gare de Colomiers (à l'ouest). 
  • La prolongation de la ligne B entre Ramonville-Saint-Agne et Labège. 
  • Une liaison directe avec l'aéroport (24 minutes entre la gare Matabiau et Blagnac)
  • Pour un budget de près de 2,7 milliards d'euros, compris dans le Plan de déplacements urbains (PDU) de la métropole 2020-2030.

Un projet presque gravé dans le marbre

Avec la déclaration d'utilité publique, la préfecture signe en quelque sorte la feuille de route du projet. Le tracé de la troisième ligne et son calendrier sont quasiment gravés dans le marbre. Cela veut dire que des modifications ne pourraient être faites qu'à la marge, selon la préfecture. Si un nouveau locataire au Capitole voulait faire évoluer le tracé à une plus grosse échelle que le simple déplacement d'une station de quelques mètres, il faudrait reprendre le processus. 

L'ouverture de la ligne est annoncée pour 2025, sauf s'il y a des retards liés aux aléas de chantier ou des recours liés à des expropriations de terrains . 

Le chantier a déjà commencé

Des déviations de réseaux, des études archéologiques et des forages ont déjà commencé et vont se poursuivre. Prochaine étape : l'acquisition des terrains que traversera la future ligne, avec plusieurs expropriations à prévoir, selon Tisséo.  

En parallèle, les appels d'offres pour choisir les entreprises qui mèneront le chantier seront lancés. Reste encore une enquête publique sur les normes environnementales du projet qui sera pilotée par la Direction départementale des territoires, pour une autorisation définitive de la préfecture début 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu