Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le Puy-en-Velay : des bons pour le stationnement chez les commerçants

lundi 3 septembre 2018 à 18:54 Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire

Depuis samedi, des tickets de stationnement pour se garer dans les parkings du Puy-en-Velay sont distribués par les commerçants. Le but : inciter les consommateurs à faire leur shopping dans le centre-ville.

Le Puy-en-Velay veut défendre le commerce de centre-ville
Le Puy-en-Velay veut défendre le commerce de centre-ville © Radio France - Yves Renaud

Le Puy-en-Velay, France

Le principe est simple : vous faites vos courses chez l'un des 36 commerçants de la Ville qui participent à l’opération,  et, en échange, vous recevez un bon, d'une valeur de 1,2 euro 20 ou de 2,40 euros. Bon qui vous servira à payer votre stationnement dans l'un des quatre parkings partenaires du Puy-en-Velay : le parking souterrain du Breuil, le parking aérien du Breuil et les deux parkings Michelet.  

Ces tickets s'ajoutent à la demi-heure gratuite qui existe déjà. En revanche, attention, vous ne pouvez utiliser qu'un ticket à la fois. Et les machines ne rendent pas la monnaie dessus. Les commerces ponots qui participent à l’opération peuvent être repérés grâce aux autocollants verts, collés sur leur vitrine. 

L'objectif c'est d'inciter les consommateurs à faire leurs courses en centre-ville, en leur permettant de stationner plus longtemps que les deux heures autorisés sur les places traditionnelles. C'est aussi un moyen de lutter contre l'attractivité grandissantes des zones commerciales.