Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Retour des contrôles à la frontière franco-espagnole pendant un mois

jeudi 12 novembre 2015 à 17:34 Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon

En vue de la COP 21 début décembre, le ministre de l'Intérieur a décidé de rétablir le contrôle aux frontières. A partir de ce vendredi 13 novembre et jusqu'au 12 décembre, les contrôles d'identité seront réguliers et même systématiques certains jours.

Un couloir mis en place pour les contrôles à la frontière sur l'A9
Un couloir mis en place pour les contrôles à la frontière sur l'A9 © Radio France - Cyrille Manière

Perpignan, France

C'est le retour des contrôles aux frontières et notamment à la frontière franco-espagnole ! Sur l'A9, les voitures seront légèrement déviées pour passer au ralenti devant la police aux frontières. A partir de ce vendredi, les contrôles d'identité seront aléatoires. Durant deux périodes, du 25 au 29 novembre et du 8 au 12 décembre, chaque véhicule sera contrôlé.

A partir du 30 novembre la COP21 commence à Paris. Plus de 160 pays seront représentés à la conférence internationale sur le climat et 80 chefs d'état seront là. La menace terroriste est donc à prendre en compte. 

A travers ces contrôles, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve veut également barrer la route à d'éventuels fauteurs de troubles comme les altermondialistes.

Autoroute A9 et réseau secondaire

Dans les Pyrénées-Orientales, les différents accès en provenance d'Espagne seront sous contrôle. Le réseau secondaire est donc aussi ciblé. Pour ce mois de contrôles, la police aux frontières, les douanes et la gendarmerie sont totalement mobilisés.

"Ce n'est pas une suspension de Schengen" s'est défendu Bernard Cazeneuve. Un article du traité permet en effet aux pays de remettre leurs frontières sous contrôle en cas de nécessité. Cela avait déjà été le cas en 2009 lors d'un sommet de l'OTAN à Strasbourg.

Sur l'A9, seul le sens Espagne-France est concerné et sur l'autoroute, côté espagnol, des panneaux sont mis en place pour prévenir les automobilistes. Sur la plateforme du Perthus, deux files sont alors mises en place : une pour les voitures et l'autre pour les poids-lourds. 

Début des contrôles ce vendredi 13 novembre à 13h. Des ralentissements sont à prévoir"mais il faut que les gens sachent que cet important dispositif est déployé pour leur sécurité avant tout", précise la préfète Josiane Chevalier.

Les contrôles vont également être renforcés aux gares de Cerbère et de Perpignan.