Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Landes : plus d'accidents de la route à cause des radars vandalisés ?

dimanche 30 décembre 2018 à 17:10 Par François-Pierre Noël, France Bleu Gascogne et France Bleu

C'est une alerte que lance l'automobile club des Landes. Depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", le 17 novembre, de nombreux radars ne sont plus actifs sur le département. Du coup certains en profitent pour rouler plus vite, ce qui augmente le risque d'accidents dans ces zones.

Le président de l'Automobile club des Landes s'inquiète de l'inactivité des radars à cause du mouvement des "gilets jaunes"
Le président de l'Automobile club des Landes s'inquiète de l'inactivité des radars à cause du mouvement des "gilets jaunes" © Maxppp - Christian Watier

Landes, France

"De mauvais chiffres" de la sécurité routière dans les Landes en 2018, c'est ce que craint Jean Bourgoin , président de l'Automobile club des Landes. Depuis le 17 novembre, date du début du mouvement des "gilets jaunes", de nombreux radars ont été mis hors-service dans le département. Combien ? L'Automobile club ne le dit pas, sans préciser non plus de lieu spécifique. La plupart des radars ont été bâchés, peints ou même brûlés mais pour le moment, tous n'ont pas été remis en service, selon les gendarmes.  Fin novembre, plus de la moitié des radars étaient inactifs dans les Landes. 

Ces radars sont installés dans des zones où le risque d'accident est plus élevé que sur les autres voies de circulation. Jean Bourgoin s'inquiète de voir certains conducteurs en profiter, pour appuyer sur l'accélérateur : " _C'est une catégorie d'usagers qui va pénaliser un ensemble parce qu'ils sont en train de démontrer qu'il faut du contrôle et de la répression pour que les règles minimales de vitesse soient respectées_". Et pour démontrer cela, le président de l'Automobile club des Landes prend pour exemple la départementale 834 entre Mont-de-Marsan et Le Muret : " Les radars sont inactifs et cela à un effet pervers parce que certains automobilistes s'affranchissent de toutes les règles en matière de dépassement ou de limitation de vitesse".

Dans les zones qui sont passées à 80 km/h, les automobilistes reprendraient de mauvaises habitudes 

Autre lieu où l’inactivité de certains radars pose problème, ce sont les routes limitées à 80 km/h d'après l'Automobile club. Jean Bourgoin estime que les conducteurs landais reprennent leurs mauvaises manières : "Il y a ceux qui restent à 80 km/h parce que c'est la loi, d'autres qui n'acceptent pas, du coup, ils reviennent à 90 km/h parce que 80, c'est vraiment trop lent et d'autres qui s'affranchissent de toutes les règles." 

Les forces de polices et de gendarmerie des Landes réalisent beaucoup de contrôles sur les routes à l'occasion du dispositif "sécurité des fêtes de fin d'année", mis en place depuis début décembre.