Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Travaux sur l'A47 : le secteur de Givors en état de siège

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Depuis le 2 juillet, la ville de Givors et tous les alentours sont saturés de véhicules en raison des travaux sur l'A47, sur le pont de Givors.

 Le début mardi dernier de la réduction des voies de circulation entraîne des perturbations monstres
Le début mardi dernier de la réduction des voies de circulation entraîne des perturbations monstres © Radio France - Yves Renaud

Givors, France

Les travaux sur le pont de Givors et la réduction du nombre de voies de circulation depuis début juillet entraînent un très fort ralentissement du trafic qui se mue rapidement le matin, le soir et dans une moindre mesure en journée, en embouteillage monstre sur l'autoroute A47 et sur toutes les voies annexes.

Chaque jour des centaines de voitures, de camions et de bus se retrouvent prises au piège de ce verrou, passage obligé pour rejoindre la vallée du Rhône ou remonter vers Saint-Étienne.   

embouteillage à 8 h 30 dans le sens Saint Etienne - Lyon - Radio France
embouteillage à 8 h 30 dans le sens Saint Etienne - Lyon © Radio France - Yves Renaud

Des automobilistes qui prennent la situation avec un humour tout de même teinté d'agacement à l'idée que ce chantier va durer tout l'été (jusqu’au 30 août), et qui en tout cas, râlent tous sur le temps perdu dans ces bouchons.  

Deux heures pour faire 10 km avant-hier, une heure et demi hier, ça commence à être pénible"

Des automobilistes de plus en plus agacés par ces blocages journaliers

Eviter le secteur , oui mais comment faire autrement ?  - Radio France
Eviter le secteur , oui mais comment faire autrement ? © Radio France - Yves Renaud

Les embouteillages n'épargnent pas le centre-ville de Givors, beaucoup d'automobilistes ou de routiers locaux cherchent à éviter le bouchon autoroutier en passant par la zone commerciale ou le cœur de ville et tentent par exemple de rejoindre la passerelle vers Chasse-sur-Rhône ou le pont de Vernaison.

Et là, la situation devient également intenable en ville. Les habitants au bout d’une semaine commencent sérieusement à en avoir marre comme ces Givordins rencontrés dans le secteur de la mairie :

Une heure et demi, deux heures d'attente, quand vous partez chez vous à 7 heures du matin et qu'à 9 heures vous êtes toujours au même endroit"

Des habitants eux aussi excédés devant les embouteillage du centre ville

Des blocages également en centre ville dans le secteur de la mairie  - Radio France
Des blocages également en centre ville dans le secteur de la mairie © Radio France - Yves Renaud

Les transports en commun routiers n'échappent pas à la galère. Les bus des TCL qui assurent le service sur Givors sont bloqués comme tout le monde dans les bouchons, mais aussi et surtout dans la circulation du centre-ville. 

Les bus se retrouvent également englués dans les embouteillages

Le bus des TCL coincé lui aussi dans le secteur de la zone commerciale  - Radio France
Le bus des TCL coincé lui aussi dans le secteur de la zone commerciale © Radio France - Yves Renaud

La mairie n’est pas vraiment contente non plus du déroulement de ce chantier. Christiane Charnay, le maire de Givors, ne décolère pas vraiment. Pour elle, il n'y a pas eu d'anticipation des difficultés, pourtant prévisibles, qu'allaient entraîner ce chantier. 

J'ai demandé à la préfecture de police de mettre des moyens humains sur les ronds points pour fluidifier la circulation, je vais y envoyer la police municipale, même si je sais que ça ne sera pas miraculeux" - Christiane Charnay   

Christiane Charnay , Madame le maire de Givors

Christiane Charnay , madame le maire de Givors  - Radio France
Christiane Charnay , madame le maire de Givors © Radio France - Yves Renaud