Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le service auto-train supprimé par la SNCF à Brive et dans tout le grand Sud-Ouest

jeudi 26 octobre 2017 à 18:39 - Mis à jour le jeudi 26 octobre 2017 à 20:27 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin et France Bleu

Ce service lancé il y a plus de 60 ans par la SNCF permet de faire voyager sa voiture en train au lieu de la faire circuler sur la route. Mais le service est d'ores et déjà supprimé à Brive et il le sera aussi dans tout le grand Sud-Ouest d'ici décembre.

Le service auto-train n'est plus disponible à Brive, il ne sera plus d'ici le 10 décembre dans tout le grand Sud-Ouest
Le service auto-train n'est plus disponible à Brive, il ne sera plus d'ici le 10 décembre dans tout le grand Sud-Ouest © Maxppp - Christian Charisius

Brive-la-Gaillarde, France

Le service auto-train en gare de Brive, c'est fini ! Entre début mars et fin août, il offrait la possibilité de faire voyager sa voiture sur un wagon de train et de la récupérer le lendemain, soit au départ de Paris vers Brive, soit au départ de Brive vers Paris. Sans l'annoncer, la SNCF vient de supprimer le service et toutes les autres gares du grand Sud-Ouest desservies seront concernées d'ici le mois de décembre : Bordeaux, Biarritz, Toulouse et Narbonne. Car le train partait de Paris, s'arrêtait à Brive et se divisait ensuite en deux parties : la première vers Bordeaux et Biarritz et la seconde vers Toulouse et Narbonne. Pour ces villes, le service se terminera définitivement le 9 décembre.

Plus de 60.000 véhicules transportés par auto-train en 2016

Hervé Pineaud, délégué CGT Cheminots à Brive, conduisait encore ce train cet été et déplore la décision. "Pendant l'été, c'était plus de dix à quinze wagons avec six à huit voitures par wagon donc on atteignait les cent véhicules déplacés par trajet." Pour l'usager, il en coûtait entre 119€ et 212€ pour le transport d'un véhicule entre Paris et Brive. La SNCF, dont aucun responsable n'a pu être interrogé, fait savoir par son service communication que des raisons économiques justifient cette décision.

Auto-train perd 10 millions d'euros par an

Sans donner de chiffres précis du trafic en gare de Brive, on apprend sur une vidéo de l'entreprise, diffusée à l'occasion des 60 ans du service en cette année 2017, "qu'un peu plus de 60.000 véhicules" ont été transportés par auto-train en 2016 au niveau national, "dont 30% de nouveaux clients, ce qui est un record historique." Mais, malgré tout, la fréquentation du service serait "en baisse de 13% depuis 2013 et de 70% depuis le début des années 80" selon le service communication de la SNCF, qui précise dans son mail que "le service est aujourd'hui très fortement déficitaire : auto-train perd 10 millions d'euros par an, soit l’équivalent de son chiffre d’affaires." Les charges importantes fixes (coût des sillons ferroviaires notamment) expliquent en grande partie cette décision "alors que l’activité est très saisonnière : 70% entre juin et septembre."

La SNCF propose des solutions... par la route !

A la place, la SNCF propose désormais un service de chauffeurs, souvent plus coûteux, pour amener votre voiture à destination par la route. Ou alors en transportant votre véhicule sur un camion, toujours par la route. Fini le temps où l'entreprise vantait, dans sa publicité pour le service, l'aspect écologique d'auto train.

"Choisir Auto/Train, c’est participer à l’éco-mobilité et faire un geste en faveur de l’environnement" dit la publicité SNCF - Aucun(e)
"Choisir Auto/Train, c’est participer à l’éco-mobilité et faire un geste en faveur de l’environnement" dit la publicité SNCF - capture écran Guide Auto Train 2017 SNCF

Au 10 décembre, le service auto-train s'arrêtera aussi vers Lyon et Briançon. Les seules villes qui resteront encore desservies car demandées : Avignon, Marseille, Toulon, Fréjus et Nice.