Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le seul vol régulier qui dessert l'aéroport de Rouen va s'arrêter en juin

La ligne Rouen/Lyon va s'arrêter juste après l'Armada. Décision prise par Hop! Air France qui juge le taux de remplissage de cette liaison pas assez rentable. La ligne avait accueilli 14 369 passagers en 2018.

Hop Air France opérait la ligne depuis août 2017
Hop Air France opérait la ligne depuis août 2017 © Maxppp - Photo PQR

Rouen, France

Elle n'aura même pas tenu deux ans. Lancée en août 2017, la ligne aérienne entre les aéroports de Lyon Saint-Exupéry et Rouen Boos va s'arrêter le 17 juin, juste après l'Armada. La décision a été annoncée ce lundi matin par la Métropole Rouen Normandie et la CCI Rouen Métropole, qui exploitent l'aéroport.

Des avions pas assez remplis

Et c'est un coup dur, autant qu'une annonce forte de sens car cette liaison était la seule ligne régulière qui desservait Rouen-Boos, à raison d'un aller-retour par jour. "Cette ligne n'a pas trouvé sa clientèle avec un taux de remplissage, à hauteur de 67 % insuffisant pour être rentable, c'est environ 15 points en-dessous de notre moyenne sur les autres lignes. Par ailleurs, la fréquentation par des hommes ou des femmes d'affaires n'était pas assez importante sur cette liaison, ce qui nous donne une recette unitaire par passager insuffisante", explique Hélène Abraham, directrice commerciale de la compagnie Hop ! Air France.

L'entreprise avoue une forme de constat d'échec : "Cet aéroport a toute sa place dans une région mal desservie par le train mais ce qui est vrai aussi c'est que l'énergie que nous avons déployé avec les collectivités locales pour faire connaître cette ligne n'a pas été suffisante" poursuit la dirigeante. 

Cette ligne entre Rouen et Lyon avait accueilli 14 369 passagers en 2018, avec des chiffres en hausse. 643 passagers par mois en janvier et 1056 en décembre. Mais cela n'a pas suffi. Et il n'y aura donc plus de vol régulier à l'aéroport de Rouen. Uniquement des vols saisonniers ou charters vers la Corse notamment.

Il ne reste que les vols saisonniers ou charters

Pourtant les exploitants de la plateforme maintiennent leur programme de travaux prévus cet été. Plus de 5 millions d'euros pour refaire et renforcer la piste, les parkings et mettre aux normes le balisage. "L'aéroport Rouen Vallée de Seine est indispensable pour la dynamique économique du territoire. Et nous allons entreprendre des démarches pour que cette ligne Rouen/Lyon soit reprise par un autre opérateur, pour ouvrir de nouvelles lignes régulières, développer les vols saisonniers, charters et d'affaires", affirment la Métropole et la CCI dans un communiqué commun.

Certains pourtant ne manqueront pas de s'interroger sur ces investissements importants alors que l'aéroport perd sa seule ligne régulière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu