Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le stationnement des deux-roues devient payant dans deux villes de France

jeudi 5 avril 2018 à 20:16 Par Sarah Nedjar, France Bleu Provence

Pour la première fois en France, les maires de deux communes ont décidé de rendre payantes les places de stationnement pour les deux-roues.

Le code de la route sanctionne les deux-roues mal garés d'une amende de 35 euros. Dans les faits, les autorités font preuve de bienveillance si le stationnement ne gène pas la circulation.
Le code de la route sanctionne les deux-roues mal garés d'une amende de 35 euros. Dans les faits, les autorités font preuve de bienveillance si le stationnement ne gène pas la circulation. © Radio France - Sarah Nedjar

Faut-il faire payer le stationnement des deux-roues ? Dans le Val-de-Marne, les maires de Charenton et Vincennes ont tranché.  Les motos et scooters devront eux aussi passer à la caisse : 1€50 pour deux heures... du jamais vu en France.

Rassurez-vous : les communes des Bouches-du-Rhône n'ont pas prévu de faire payer le stationnement des deux-roues. A Marseille, 1.000 places de stationnement gratuites supplémentaires sont même prévues d'ici deux ans.

Je me suis fait voler ma moto, devant une caméra de surveillance. Je ne fais plus confiance aux parkings, qu'ils soient gratuits ou payants.

Pourtant, les conducteurs boudent les parkings, même gratuits. Kaler est motard à Marseille : il a décidé de se garer devant la piscine, plutôt que de profiter des places dédiées aux deux-roues, 50 mètres plus loin. 

" Je me suis fait voler ma moto devant une caméra de surveillance, se souvient Kaler. Qu'ils soient gratuits ou payants, je ne fais plus confiance aux parkings. Je préfère me garer à portée de vue, même si c'est illégal. " 

Le stationnement "sauvage" sur les trottoirs est sanctionné par le code de la route, par une amende de 35 euros. Néanmoins, il est rare que les motards soient effectivement sanctionnés, les autorités faisant preuve de bienveillance quand le stationnement n'est pas gênant. 

Dès lors, nombreux sont les propriétaires de motos/scooters à braver l'interdiction, par peur du vol, comme Kaler. Il n'est donc pas rare de croiser, dans Marseille, des parkings pour deux-roues gratuits, mais vides. 

  - Radio France
© Radio France -