Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le stationnement moins cher à Nîmes à partir du 1er janvier

lundi 20 novembre 2017 à 12:44 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

La ville de Nîmes profite de la réforme nationale du stationnement payant le 1er janvier pour mettre en place de nouvelles modalités de stationnement.Elle assure qu'elles seront moins chères et plus pratiques.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp -

Nîmes, France

L'objectif de la ville, c'est de rendre plus accessible le centre-ville et ses commerces. En incitant la rotation des véhicules et en limitant la durée de stationnement.

CE QUI VA CHANGER AU PREMIER JANVIER 2018

  • 30 minutes de stationnement gratuit

La ville offrira 30 minutes de stationnement gratuites à tous les usagers, une fois par jour et par plaque d’immatriculation, sur les 5150 places du périmètre du stationnement payant (zones courtes et longues durées).

• Stationnement payant dans les zones de courte durée (3800 places)

Après les 30 mn gratuites, les 20 mn de stationnement coûteront 0,50€, puis 1,50€/h. Actuellement les 20 premières minutes coûtent 0,60€. La limitation de stationnement sera également allongée de 2h à 3h30.

• Stationnement payant dans les zones de longue durée (1350 places)

Après les 30 mn gratuites, les 30 mn de stationnement coûteront 0,50€, puis 1€/1h, 3€/4h et 5€/8h. Actuellement les 30 premières minutes coûtent 0,60€.

• Modalités de paiement

*Possibilité de payer par carte bancaire et sans contact, et par smartphone par l’application PaybyPhone

*Paiement minimum abaissé à 0,50€ pour les paiements par pièces (contre 0,60€ aujourd’hui), et 1,00€ pour les paiements par carte bancaire (contre 1,40€ aujourd’hui).

  • Forfait Post Stationnement à 15€

En cas de non-paiement ou de dépassement de l’heure de stationnement, un Forfait Post Stationnement de 15€ (au lieu de 17€ d’amende précédemment) sera appliqué, si l’amende est payée dans les 72h (montant porté à 30€ en cas de paiement effectué après 72h). La Ville a mis en place une redevance parmi les moins chères, en comparaison à d’autres villes de taille similaire généralement comprise entre 25€ et 35€.

CE QUI NE CHANGE PAS

  • Rappel des dispositifs particuliers déjà en vigueur

*Abonnement riverains : 20€/mois

Possibilité pour les riverains du centre-ville de bénéficier d’un abonnement spécifique de 20€ par mois ou 150€ par an.

*Tarif spécial professionnels mobiles

Il concerne les professionnels du bâtiment, travaux publics, services à la personne, professionnels de la santé, intervenant en centre-ville.

• Stationnement sur voirie

Possibilité de se garer gratuitement 15mn, tout au long de la journée, sur les « arrêt minute ».

• Parking publics

*30 mn gratuites dans tous les parkings couverts du centre-ville, à l’exception du parking de la gare, gratuit les 15 premières minutes pour la dépose minute des voyageurs.

*Un abonnement à 30€ pour les soirs et les week-ends

*Un forfait à 4€ de 19h à 6h du matin du 15 septembre au 15 juin, hors férias au parking des Arènes, Maison Carrée, Porte Auguste, Jardin de la Fontaine, Jean Jaurès, et toute l’année pour les Halles et Coupole.

*Forfait de 3€ le dimanche matin de 8h à 13h au parking des Arènes, Maison Carrée, Porte Auguste, Jardins de la Fontaine et Jean Jaurès.

C'est la Société Publique Locale Agate qui va gérer le contrôle du stationnement payant. Elle s'occupe déjà de sa gestion. Ce contrôle se fera via le numéro de la plaque d'immatriculation que l'automobiliste saisit systématiquement lors du paiement sur les horodateurs.

Les cas de stationnement gênant et dangereux restent des infractions pénales verbalisées par la Police Municipale.