Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le stationnement payant étendu à Amiens

lundi 30 octobre 2017 à 6:03 Par Viviane Le Guen, France Bleu Picardie

Après Saint-Germain en mai dernier, une partie du quartier Saint-Maurice devient payant. Les riverains concernés par le stationnement résidentiel peuvent récupérer leur macaron auprès de la police municipale à partir de ce lundi.

Le stationnement résidentiel étendu au quartier Saint-Maurice à Amiens
Le stationnement résidentiel étendu au quartier Saint-Maurice à Amiens © Radio France - Pierre-Marie Gros

Amiens, France

Fini le stationnement gratuit dans le quartier Saint Maurice à Amiens ! 700 places à l'intérieur d'un périmètre formé par les boulevards du Jardin des Plantes et des Fusillés, le passage des Martyrs, les rues Lafayette, Montesquieu, Zamenhof, Guérard, des Teinturiers et les quais Saint-Maurice et de la Passerelle seront payantes à partir du 30 novembre.

Pas de tarifs préférentiels

S'ils veulent éviter de mettre des pièces dans l'horodateur, les riverains concernés ont un mois pour se procurer le macaron obligatoire auprès de la police municipale, 2 rue des Chaudronniers. Un euro pour ceux qui possèdent une voiture, 50 euros pour la deuxième et 100 pour la troisième. Les autres vont devoir payer le parcmètre. Pour ceux qui ne résident pas dans le quartier mais y travaillent, la Mairie ne prévoit pas de tarifs préférentiels.

Le comité de quartier de Saint-Maurice espère que cela permettra de libérer des places de stationnement. Il estime qu'il est saturé depuis la mise en place d'horodateurs dans le quartier Saint-Leu, en mars 2016. Jean-Claude Oger, son président, redoute que la situation empire avec l'ouverture du futur campus à la citadelle. 4.000 étudiants doivent y faire leur rentrée l'an prochain.

Une inquiétude partagée par de nombreux habitants. Mais pour Bernard, qui se gare régulièrement à Saint- Leu, le stationnement résidentiel n'est pas une solution. "Cela ne désengorge rien, le macaron ne donne pas aux résidents l'assurance d'avoir une place devant chez eux" .

Sept quartiers d'Amiens sont désormais concernés par le stationnement résidentiel ( 4.600 places). La Ville prévoit également d'installer des horodateurs dans le quartier Saint Pierre le 1er septembre 2018.