Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le stationnement payant s'étend à Clermont-Ferrand à partir du 1er juillet

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne
Clermont-Ferrand, France

La ville de Clermont-Ferrand étend les zones de stationnement payant. Les zones gratuites s'éloignent de plus en plus du centre-ville.

Un horodateur tout neuf
Un horodateur tout neuf © Radio France - Emmanuel Moreau

Les horodateurs sont installés et le marquage au sol a été réalisé il y a quelques jours. Quatre nouveaux secteurs seront payants à partir du 1er juillet: les Carmes (autour du siège Michelin), l'université (près du boulevard Côte Blatin), la cité administrative et enfin Vallières, autour du stade Marcombes. Les deux premiers sont assez proches du centre ville, les deux autres un peu plus éloignés mais touchés eux aussi par le phénomène des voitures ventouses.

C'est contre ce phénomène que veut lutter la municipalité. Elle ne veut plus de ces véhicules qui ne bougent pas du matin au soir, voire des voitures d'étudiants venus de toute la région qui se garent le lundi matin dans le quartier de l'université et qui ne bougent pas jusqu'au vendredi. La solution retenue est donc de faire payer le stationnement. Beaucoup d'automobilistes vont devoir changer leurs habitudes, en particulier ceux qui se garaient sous le viaduc Saint-Jacques, très convoité chaque matin.

1,40 €uro pour la journée

Le coût: 10 centimes pour 10 minutes en zone verte (la plupart des cas) avec 50 minutes au minimum et trois heures au maximum, plus 20 minutes de stationnement gratuites. C'est plus cher en cœur de ville ou dans les parkings souterrains (qui ne sont pas gérés par la municipalité). Mais il y a moins cher, les parkings longue durée où le stationnement pour la journée coûte 1,40 €uro. Il en existe trois: rue Pierre Besset (près du gymnase Verlaguet), rue Debay Facy (face à la maison du diocèse) et surtout place des Bughes, à cinq minutes à pied du centre ville. Ce système a été mis en place il y a un peu plus d'un an et fonctionne assez bien, la place des Bughes est bien remplie au quotidien, mais pas encore saturée.

Les marquages payants sont neufs rue Barbusse, dans le quartier des Carmes
Les marquages payants sont neufs rue Barbusse, dans le quartier des Carmes © Radio France - Emmanuel Moreau

Quant aux riverains, ils peuvent bénéficier d'une carte de stationnement qui leur coûte 50 centimes par jour.

Malgré tout, venir en centre ville sans payer le stationnement est une illusion aujourd'hui. La politique du tout voiture est dépassée, il faut s'y faire et accepter de marcher un peu.L'heure est aux modes de déplacement doux, même si Clermont-Ferrand pourrait mieux faire pour développer la pratique du vélo.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess