Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le tarif des péages augmente en Franche-Comté

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Les tarifs des péages dans le Territoire de Belfort et dans le Doubs augmentent à partir du 1er février. Les automobilistes devront payer 2,90 € pour emprunter le péage de Fontaine, soit 10 centimes de plus qu'en 2018. Le trajet Belfort-Montbéliard-Besançon Est coûtera 6,80 € contre 6,70€ jusqu'ici.

Du péage de Saint Maurice dans le Doubs, jusqu'au péage de Besançon Ouest, il faudra payer 8,30€ en 2019 contre 8,20€ en 2018
Du péage de Saint Maurice dans le Doubs, jusqu'au péage de Besançon Ouest, il faudra payer 8,30€ en 2019 contre 8,20€ en 2018 © Maxppp - Lionel VADAM

Territoire de Belfort, France

Les nouveaux tarifs 2019 des péages de l'A36 ont été révélés ce jeudi par l'APRR, la société en charge de l'exploitation de l'autoroute. Emprunter l'A36 en Franche-Comté coûtera ainsi plus cher à partir du 1er février. En effet, dans le Territoire de Belfort, le prix du péage de Fontaine augmente de 10 centimes : il faudra débourser 2,90 euros désormais, contre 2,80 euros en 2018. Dans le Doubs, pour ceux qui empruntent régulièrement le trajet Belfort-Montbéliard Besançon, le prix augmente également de 10 centimes. Le parcours entre le péage de Saint-Maurice, dans le Doubs, et Besançon-Est par exemple coûtera 6,80 euros contre 6,70 euros. Comptez 7,90 euros pour Besançon-Nord au lieu de 7,80. De la même manière, pour sortir à Besançon-Ouest, le tarif sera de 8,30 euros contre 8,20 euros jusqu'ici.

Des réductions de tarif prévues pour ceux qui empruntent régulièrement l'autoroute

L'APRR souligne dans un communiqué que les clients réguliers pourront bénéficier de "conditions avantageuses". Ainsi, les automobilistes réalisant 20 trajets identiques pourront profiter de 30% de réduction. Guillaume Herent, directeur clientèle chez APRR donne ainsi plusieurs exemples : "Quelqu'un qui roule entre le péage de Saint-Maurice et Besançon, si vous réalisez 10 A/R dans le mois, cela pourra vous occasionner une réduction qui avoisine les 40 euros. Si je prends l'exemple de quelqu'un qui va travailler tous les jours, soit 20 A/R dans la mois, en passant la barrière de Fontaine, auparavant il payait 112 euros, demain avec cet offre il va payer 81 euros. C'est une démarche en faveur du pouvoir d'achat". Cette offre nécessite toutefois l’utilisation d’un badge de télépéage.

APRR justifie sa hausse de prix 

Guillaume Herent, directeur clientèle à APRR, en charge de l'exploitation de l'A36, explique que "cette augmentation est contractuelle, prévue dans les contrats de concessions. Le taux d'augmentation, qui est d'1,8%, est lié à l'inflation, car comme pour chaque entreprise ou chaque particulier, le coût de la vie augmente : APRR utilise des véhicules, du carburant, un certain nombre de matières premières, paye des salaires, donc le montant des péages est indexé sur l'inflation. Chaque année il y a une règle très précise et contrôlé par l'Etat. La formule tarifaire est lié également à des travaux complémentaires que l'Etat nous a demandé de réaliser. Une part de l'augmentation est dû aussi à une compensation du gel des tarifs de 2015".

Choix de la station

France Bleu