Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre

Le trafic routier reprend progressivement en Ile-de-France

-
Par , France Bleu Paris

Depuis le début de la semaine, c'est la reprise à l'école et dans les bureaux pour une partie des Franciliens. L'une des conséquences de ce déconfinement est la reprise du trafic routier. Selon Tomtom, le trafic reprend progressivement en Ile-de-France, surtout en fin d'après-midi.

Le périphérique parisien retrouve ses automobilistes
Le périphérique parisien retrouve ses automobilistes © Maxppp - Sébastien Muylaert

Après 55 jours de confinement, les voitures ressortent des garages en Ile-de-France ! Depuis le début du déconfinement, lundi, le trafic routier reprend progressivement dans la région. Les Franciliens reprennent peu à peu le chemin du bureau ou de l'école. D'après le spécialiste des technologies de géolocalisation, Tomtom, le trafic "reprend plutôt lentement aux heures de pointe matinales, et plus nettement en fin d'après-midi". En effet, si le 11 mai, entre 7h et 9h, le taux de congestion était de 19%, il tombe à 15% mercredi 13 mai. Quant au soir, du 11 au 13 mai, entre 17h et 18h, heures de sortie des bureaux, le taux de congestion atteignait près de 30%, contre à peine plus de 10% la semaine passée.  

Ce taux de congestion reste cela dit deux fois plus faible qu'en période normale. Les 11, 12 et 13 mai 2019, la moyenne était de 63% aux heures de pointe du soir. "Si le taux de trafic est moitié moins important qu'une journée type de 2019, il est près de 4 fois supérieur à celui observé les premiers jours de confinement, où le taux ne dépassait pas 10%, et plus du double de celui des jours de la semaine dernière", explique Tomtom.

Si le trafic reprend, les embouteillages restent légers. "Ces derniers jours, les Franciliens qui ont repris le volant sont retardés de 15 minutes par jour sur le trajet-type  aux heures de pointe, contre en moyenne 43 minutes sur les jours de semaine de 2019", précise Tomtom dans un communiqué.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess