Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le trafic SNCF, très perturbé après les orages, a repris entre Paris et Bordeaux

mardi 4 août 2015 à 7:41 - Mis à jour le mardi 4 août 2015 à 11:14 Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde, France Bleu La Rochelle et France Bleu Pays Basque

Le trafic SNCF a été interrompu pendant quatre heures ce mardi matin, entre Paris et Bordeaux, en raison d'un problème de caténaire, à Ruffec en Charente, provoqué par les orages. Retour à la normale progressif jusqu'en fin de matinée.

TGV en gare Saint Jean
TGV en gare Saint Jean © Radio France

Les voyageurs ont du faire preuve de patience ce mardi matin que ce soit en gare Montparnasse à Paris ou à la gare Saint-Jean de Bordeaux. Le trafic entre la capitale et l'agglomération bordelaise a été totalement interrompu sur les deux voies à partir de 5 heures et jusqu'à 9 heures. Les orages de la nuit ont provoqué de gros dégâts. La foudre s'est abattue sur une caténaire à Ruffec, en Charente . Les TGV Hendaye/Paris ont également été impactés avec des retards d'environ 2 heures. Les TER ont, par ailleurs, été remplacés par des cars dans le secteur de Ruffec.

"Avec le train, on sait que ça peut arriver"

A la gare Saint-Jean à Bordeaux, les usagers ont donc du s'adapter. A l'image de Mathieu 27 ans, parti d'Auch dans le Gers pour rejoindre Paris.

"Ca tombe mal car j'ai un entretien d'embauche. Je les appelé. Ils ont l'air compréhensifs. Ils m'ont dit de les tenir au courant de mon heure d'arrivée. Tout le monde à l'air assez calme. De toutes façons, avec le train on sait que ça peut arriver."

Didier a également des impératifs professionnels. Comme Mathieu, il reste calme. Il est habitué des impondérables qui affectent parfois le trafic SNCF.

"J'ai une correspondance à Saint-Pierre des Corps pour rejoindre Angers pour le travail. J'ai 50 minutes pour changer de train et là, on a déjà 50 minutes de retard. J'attends de voir avec le contrôleur comment ça va s'organiser."

Pierre, lui, est sans doute le plus serein. Il doit rejoindre Paris pour prendre un avion... mais rien ne presse.

"Je suis parti de bonne heure ce matin, donc ça n'est pas très agréable de devoir attendre. Mais ce n'est pas un problème parce que je ne décolle que demain matin." 

Le trafic a pu reprendre sur une seule voie, dans le sens Bordeaux-Paris, vers 9 heures. A 11 heures, la circulation a été rétablie dans les deux sens avant un retour total à la normale en milieu de journée.

Pas d'autres dégâts importants en Aquitaine

C'est la principale conséquence des orages de la nuit sur le sud ouest. Les Pompiers sont également intervenus pour 18 départs de feu dans les Landes . La plus grosse parcelle de pins détruite (5000 m2) est située à Tosse. Les Pompiers ont également fait face à 9 départs de feu en Gironde sur l'axe Bazas/Coutras. 3000 m2 ont brûlé.

Dix-sept départements, principalement dans le sud ouest, avaient été placés en vigilance orange par Météo France à cause des orages. Alerte levée à 6 heures ce mardi matin.