Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Tram'Bus 2 qui relie Tarnos au sud de Bayonne lancé ce lundi

-
Par , France Bleu Pays Basque

La ligne 2 du Tram'Bus est lancée ce lundi 26 avril de Tarnos Garros à Bayonne Marracq. Près d'un million de passagers sont attendus dès la première année sur cet axe qui a pour but d'aussi fluidifier l'agglomération bayonnaise et la RD810 et de désengorger les centre-villes de Bayonne et Tarnos.

Depuis le 8 mars, le T2 était à l'essai entre Tarnos et Bayonne-Marracq
Depuis le 8 mars, le T2 était à l'essai entre Tarnos et Bayonne-Marracq © Radio France - Anthony Michel

Ce lundi matin, à 6h, partira de Tarnos le premier Tram'Bus en direction de Bayonne. Un an et demi après sa grande sœur, la ligne 1 (Hauts de Bayonne – Biarritz mairie), la ligne 2 du Tram'Bus est lancée ce 26 avril. 10 km de parcourus entre Bayonne sud à Marracq et Tarnos Garros, où un parking-relais de 245 places de stationnement a été créé. 23 stations desservies, dont cinq communes avec la ligne 1. L'objectif est de garantir une fréquence de passage toutes les 15 minutes entre 7 heures et 19 heures. Puis, toutes les 20 à 30 minutes avant et après ce créneau horaire. Pour 90.000 voyageurs/mois.

23 stations entre Tarnos et Bayonne sud

Depuis le 8 mars, Kéolis, le délégataire a effectué des tests lors de la marche à blanc : 10.000 km de parcourus, 900 heures de conduites et autant de retours des conducteurs. Même si l’Agglomération n’exclut d’ores et déjà pas "des dysfonctionnements", mais "rien de comparable avec le lancement du T1". Contrairement à T1 qui a une vocation urbaine, et ainsi éviter que les gens ne prennent la voiture dans le BAB (Bayonne-Anglet-Biarritz), le T2 fait la part belle au déplacement domicile-travail/école

"Dans la phase 1, l'idée est que tout le sud des Landes ne vienne plus en voiture sur cet axe-là et laisse sa voiture à l'extérieur de l'agglomération. Et ça sera pareil pour la partie sud. C'est à dire que tous les gens qui arrivent du Pays basque intérieur et qui vont travailler sur le BAB emprunteront cette ligne là de Tram'Bus. Mais pas que. Parce que au niveau de l'échangeur A63, zone où il y a de nombreuses entreprises, on va aussi calibrer des lignes pour aller et venir vers et depuis Anglet. Tout le monde ne va pas vers le centre-ville de Bayonne. La réponse ne vient pas que de T2. D'autres lignes de bus viendront en support pour rejoindre d'autres quartiers de l'agglomération", explique le directeur des mobilités Guillaume Laval.

Le parcours du T2 entre Bayonne Marracq et Tarnos Garros
Le parcours du T2 entre Bayonne Marracq et Tarnos Garros - Chronoplus

10 km dont 30% en site propre. Une proportion qui est amenée à augmenter. Il faut encore que l'Agglomération Pays Basque acquiert certains terrains et procèdent à des aménagements. Ce sera fait par exemple en septembre entre Matras et Côte du moulin à Bayonne puis entre Jean Dauger et l’hôpital. La configuration finale, est prévue pour la fin du deuxième semestre 2023, avec un itinéraire de 12 km entre Tarnos Garros et Anglet Maignon, au niveau de la sortie de l'A63, dont 5,5 en site propre. 

Par ailleurs, la CAPB a souhaité, que les noms des arrêts soient dans certains cas en gascon (comme Garròs, Matràs et Marrac), dans d'autres en euskarra. Les noms sont également annoncés dans les différentes langues à l'intérieur des Tram'Bus. Un travail réalisé en collaboration avec le Congrès permanenent de la lenga occitana et le Musée Basque et de l'histoire de Bayonne.

La problématique Maubec 

L'un des motifs de grève des syndicats de Kéolis ce lundi est la zone autour de la gare de Bayonne, particulièrement la rue Maubec. Véritablement goulot d'étranglement avec la hausse inévitable du trafic des bus. "On peut perdre jusqu'à 20 minutes rien qu'à cet endroit-là", concède le directeur des mobilités Guillaume Laval. En réponse, le syndicat des mobilités de la CAPB va réaliser un nouveau paramétrage des feux à cet endroit. Pas la panacée reconnaissent les autorités qui veulent voir les conséquences sur la circulation, même après la levée de certaines restrictions sanitaires prévues dans les prochaines semaines. Si la mesure venait à ne pas suffire rue Maubec, rendre interdite cette portion (200m entre la place Moracin et le carrefour de la gare) aux automobilistes - hors riverains - est une piste "sérieusement envisagée".

Le parcours du T2 dans l'offre de mobilité de l'agglomération Pays basque
Le parcours du T2 dans l'offre de mobilité de l'agglomération Pays basque - Chronoplus / Capture d'écran
Choix de la station

À venir dansDanssecondess