Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le transit des camions bientôt interdit près de Strasbourg sur l'A35

mardi 10 novembre 2015 à 6:51 Par Aurélie Locquet, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

L'Etat l'a confirmé aux collectivités locales en ce début novembre : quand le grand contournement ouest de Strasbourg sera ouvert, les poids-lourds ne pourront plus transiter par l'A35 autour de Strasbourg.

19.000 camions circulent chaque jour sur l'A35.
19.000 camions circulent chaque jour sur l'A35. © Maxppp

Alsace, France

Les poids lourds ne pourront plus transiter par l'autoroute A35 aux abords de Strasbourg quand le GCO, le grand contournement ouest, sera mis en service à l'horizon 2020. Ceux qui se rendent ou sortent de Strasbourg ne seront pas concernés par cette interdiction qui a été confirmée début novembre aux collectivités territoriales par l'Etat.

"Un camion équivaut à sept ou huit voitures"

L'A35 voit passer chaque jour environ 160.000 véhicules dont 19.000 camions. "Ils représentent 12% du trafic et 52% des émissions d'oxyde d'azote", souligne Alain Fontanel, le premier adjoint au maire de Strasbourg. "Un camion équivaut à sept ou huit voitures." Cette interdiction permettra donc de décongestionner l'A35 et de réduire la pollution.

Le coût du nouveau GCO est estimé à 475 millions d'euros. Les travaux doivent débuter en 2018 et le grand contournement ouest de Strasbourg sera mis en service, si tout se passe bien, en 2020.