Transports

Le tunnel du Chat en Savoie est rouvert samedi

Par Christophe Van Veen, France Bleu Pays de Savoie mercredi 15 novembre 2017 à 6:32

Dans l'antre du tunnel
Dans l'antre du tunnel © Radio France - Christophe Van Veen

Après sept mois de fermeture totale, trois ans de travaux, le tunnel du Chat sera ouvert samedi 18 novembre à partir de 9 heures. Un tunnel d'un kilomètre et demi enfin sécurisé.

Mis en service en 1932, le tunnel relie la région d'Aix-les-Bains au Bugey savoyard. Il est utilisé chaque jour par 12 000 automobilistes qui ont donc été contraints de passer par le col du Chat, périlleux à l'approche de l'hiver. La réouverture est vécue comme une délivrance car l'axe est utilisé pour les déplacements "domicile-travail".

prêt à servir ! - Radio France
prêt à servir ! © Radio France - Christophe Van Veen

une galerie de sécurité

Le tunnel n'était plus du tout aux normes, surtout depuis la tragédie du tunnel du Mont-Blanc. Aucune galerie de sécurité pour évacuer les personnes en cas d'accident, aucun moyen pour les secours d'accéder aux différentes parties de l'ouvrage... c'est la raison pour laquelle a été percé un cordon parallèle au tunnel.

Cette galerie mesure de 3,5 m de large sur 3 mètres de haut. Destinée au véhicules de secours, la galerie sera disponible dans une semaine, à partir du 25 novembre pour les piétons et les cyclistes. Une grande fête des cyclotouristes de Savoie est organisée pour l'occasion, le samedi de l'ouverture, à partir de 14 h.

La galerie de sécurité - Radio France
La galerie de sécurité © Radio France - Christophe Van Veen

un tunnel modernisé

Outre la galerie de sécurité, le tunnel a été rénové. Les tôles blanches neuves en aluminium constituent l'armature du tunnel. Deux couples de ventilateurs énormes sont installés aux entrées. Des extracteurs de fumées sont opérationnels.

les nouvelles stations de ventilation - Radio France
les nouvelles stations de ventilation © Radio France - Christophe Van Veen

14 niches de sécurité sont équipées d'extincteurs et d'un poste d'appel d'urgence. Quatre issues de secours permettent de gagner la galerie de sécurité. Autant d'aménagements qui semblent évident pour un tunnel d'un kilomètre et demi, mais qui étaient embryonnaires, voire vétustes ou insuffisants, dans l'ancienne formule.

issue de secours - Radio France
issue de secours © Radio France - Christophe Van Veen

Si des piétons ou des cyclistes venaient à s'égarer au milieu des voitures, des détecteurs baissent les barrières de sécurité, et ferment le tunnel. Mieux, un système ultra moderne lit les plaques d'immatriculation des éventuels chauffards, et transmet en temps réel les informations à la gendarmerie. Les récalcitrants ne passeront pas entre les griffes du Chat.

indispensable mais coûteux !

Le nouveau tunnel du Chat a coûté 57 millions d'euros au département. L'opération est financée à 100 % par le conseil départemental, autant dire les impôts des savoyards, a tenu à souligner Hervé Gaymard, le président de l'institution. L'investissement est étalé sur trois ans.

Hervé Gaymard sur le financement du tunnel

le bout du tunnel - Radio France
le bout du tunnel © Radio France - Christophe Van Veen