Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les accidents mortels en baisse dans l'Yonne sur les six premiers mois de 2018

mardi 17 juillet 2018 à 12:16 Par Kevin Dufreche, France Bleu Auxerre

La préfecture de l'Yonne a dévoilé ce mardi les chiffres de la sécurité routière dans le département pour les six premiers mois de l'année. Par rapport à 2017, les indicateurs sont de nouveau en baisse.

Les accidents mortels sont en baisse sur les routes de l'Yonne pendant les six premiers mois de 2018, par rapport à la même période en 2017.
Les accidents mortels sont en baisse sur les routes de l'Yonne pendant les six premiers mois de 2018, par rapport à la même période en 2017. © Maxppp -

Yonne, France

Du 1er janvier au 30 juin 2018, 11 accidents mortels se sont produits sur les routes de l’Yonne entraînant le décès de 14 personnes. C'est trois tués de moins que sur la même période en 2017. 

Le taux de gravité reste élevé

Si le nombre de personnes tuées sur les routes a donc baissé en ce début d'année par rapport à 2017, rapporté à la population, le nombre de personnes tuées par million d’habitants sur une année glissante demeure élevé dans l’Yonne, avec un taux de gravité de 85, contre 51 en France métropolitaine.

Sur les causes de ces accidents mortels, la principale reste la même : 48% de ces accidents sont dus au non-respect des règles de circulation, et aux pertes de contrôle. Suivent la conduite sous l'emprise d'alcool et/ou de stupéfiants (24%), puis la vitesse (14%). 

À la demande du Préfet, les opérations de contrôle de vitesse et d’alcoolémie seront renforcées  durant l’été, correspondant à une augmentation de la circulation sur les routes icaunaises et à des conditions climatiques clémentes favorisant les déplacements.