Transports

Les aéroports bretons doivent-ils craindre une concurrence d'un futur aéroport à Notre-Dame-des-Landes ?

Par Benjamin Bourgine, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel lundi 18 janvier 2016 à 6:22

© Maxppp

Les promoteurs de Notre-Dame-des-Landes veulent en faire un aéroport international en mesure de désengorger le trafic des aéroports parisiens. Mais les aéroports bretons doivent-ils craindre une concurrence d'un futur aéroport du grand ouest, au nord de Nantes ?

Brest, Lorient, Quimper...avec des destinations plus internationales et un équipement tout neuf, l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes risque forcément de concurrencer d'autres équipements de l'ouest Bretagne, surtout s'il est bien connecté avec trains et routes adaptés. L'objectif de Notre-Dame-des-Landes c'est de développer le trafic.

L'aéroport actuel de Nantes Atlantique est en progression régulière, en terme de passagers. Plus de 4 millions aujourd'hui. En comparaison, Brest, le plus fréquenté de la Bretagne administrative est à 1 million seulement, et le nombre de compagnies qui opèrent à Nantes, une trentaine, dépasse le total de compagnies présentes à Rennes, Quimper, Brest et Lorient, ce qui donne un plus grand choix de destinations.

Manuel Valls l'avait dit lui même en décembre. Notre-Dame-des-Landes a vocation à remplacer certains aéroports de l'Ouest mais le Premier ministre avait pris soin de ne pas préciser lesquels.

La concurrence du TGV

Autre élement, Nantes Atlantique est placé aujourd'hui au Sud-Loire. On peut imaginer objectivement qu'une implantation Nord-Loire, avec un accès facilité augmente sa zone de chalandise, au moins à tout le Sud-Bretagne. Enfin, dernier élément, la concurrence du TGV, dès l'an prochain.

La grande vitesse va réduire la distance entre Paris et la pointe bretonne et rendre encore moins concurrentielle les liaisons aériennes vers la capitale. Les collectivités locales accepteront-elles de financer des lignes déficitaires si une part des clients prend les trains ou s'en va à Notre-Dame-des-Landes ? 

Et vous, êtes-vous prêts à aller prendre l'avion à Notre-Dame-des-Landes ?

A LIRE AUSSI : les aéroports bretons en chiffres

Partager sur :