Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Landes : les agriculteurs doivent-ils balayer les routes derrière leurs tracteurs ?

jeudi 3 mai 2018 à 19:34 Par Paul Ferrier, France Bleu Gascogne

Avec la fin de l'hiver et notamment les travaux d’ensemencement, on croise plus d'engins agricoles sur les routes landaises. Parfois ces tracteurs, en sortant des champs, laissent des traces de boues sur la chaussée. Ça glisse et ça agace franchement les autres usagers de la route.

Photo d'illustration sur une petite route landaise
Photo d'illustration sur une petite route landaise © Radio France - Paul Ferrier

Mont-de-Marsan, France

Les agriculteurs doivent-ils balayer derrière leur tracteur ? Une question qui a déclenché un vif débat cette semaine dans les Landes. Une discussion qui s'est déroulée sur Facebook. Alors qu'un agriculteur de Samadet voulait prévenir les automobilistes du danger de doubler les tracteurs n'importe comment sur la route, le débat a basculé sur la boue que dépose certains tracteurs sur la chaussée quand ils sortent de leurs champs. Et là, les internautes ont accusé les agriculteurs de  les mettre en danger. Car oui, la boue sur la route, ça glisse. 

Discussion sur un groupe d'automobiliste landais - Aucun(e)
Discussion sur un groupe d'automobiliste landais - DR

Les plus virulent contre les agriculteurs, ceux qui leur demandent de nettoyer la boue avec insistance car ce serait vitale pour eux, ce sont les motards. C'est le cas de David à Bégaar. Chaque année, il glisse au moins une fois sur ces plaques de boue. Pour l'instant il a toujours réussi à garder le contrôle de sa moto, mais il est inquiet à cette période de l'année. "C'est vrai qu'on rencontre ces problèmes là, se désole David, on glisse, perte de contrôle carrément et on part. Même les voitures."

Si on met de la boue sur la route, ce serait bien de la nettoyer". — David 

Pour répondre au motard, Mathieu, conducteur d'engin agricole à Samadet, se veut compréhensif. Mais, s'il entend l'inquiétude du motard, il estime faire le maximum. "On essaye de faire en sorte d'en mettre le moins possible. On a pas non plus les moyens pour acheter un balai à mettre devant le tracteur pour passer un coup de balai". 

Le temps qu'on passerait à passer le balai sur la route en sortant des champs, on le perd sur un chantier après." — Mathieu.  

Que dit la loi ? 

Les agriculteurs, comme d'ailleurs tout ceux qui font des travaux salissant sur la chaussée, sont tenus de nettoyer. C'est l'article R*116-2 du Code de la voirie routière. Il est interdit de répandre sur les voies publiques des substances susceptibles de nuire à la sécurité.  Il faut faire place nette le plus vite possible sous peine d'amende pouvant aller jusqu'à 1500 euros pour les contrevenants. Voire même 3000 euros pour les récidivistes. Pire, si cette boue engendre un accident, celui qui l'a déposée est responsable pénalement : mise en danger de la vie d'autrui. Et s'il y a une victime suite à  l'accident, cela peut-être considéré comme un homicide involontaire. Alors de mémoire de gendarmes landais cela n'est jamais arrivé. Dans les statistiques, aucun accident n'a été relié aux boues dans le département. Ce n'est pas pour autant une raison de ne pas balayer derrière son tracteur.